Richard Owona

Fonction: co founder

Mission: améliorer le diagnostic du paludisme pour une prise en charge rapide et ciblée

  •   membre depuis le 04/2017
  •   Membre
  •   0
  •   0
  •   400
  • SmartScope est une startup qui fait dans le diagnostic du paludisme et des maladies tropicales. En effet, SmartScope actuel permet de faire le diagnostic du paludisme de manière automatique et instantanée à partir des images du frottis sanguin.
    Pendant la semaine de l’innovation numérique, nous avons présenté un prototype test fonctionnel et avons bénéficié du soutien de l’Organisation Mondiale de la Santé à la fin du concours et de l’accompagnement du ministère de la santé publique.
    En janvier 2020, nous avons été contactés par un investisseur Français LAFORGE, mais n’avons signé aucun engagement. Après notre séjour au Hub Innovation d’Ericsson Dubaï, nous avons réorienté le concept de SmartScope qui était un kit à part constitué du kit de prise d’images de frottis sanguin et du logiciel de diagnostic rechargeable avec un power Bank, par une application mobile interconnectée à un kit de prise de sang et d’image du frottis sanguin. De plus, nous avons signé un contrat NDA avec l’investisseur Français LAFORGE pour atteindre un public plus large et finaliser notre prototype.
    Ce séjour au Hub d’Innovation d’Ericsson a permis à SmartScope d’adapter son concept à l’évolution et au changement du monde. Notre business model a évolué ; actuellement Smartscope est une application mobile interconnectée à un kit de prise de sang pour la pose d’un diagnostic automatique et rapide au niveau communautaire. Aussi les sessions de mentoring via Skype avec Maya nous ont permis d’améliorer notre business model, notre analyse SWOT et de penser aux stratégies de Go To The Market.
    Notre difficulté majeure jusqu’à ce jour est l’obtention des données (les images de frottis sanguin). Les difficultés mineures telles que le matériel pour concevoir le kit de prise de sang et les appareils pour collecter les données numériques comme elles n’existent pas.