Véritable produit de consommation de masse dans nos pays, la bière est incontestablement ancrée dans les habitudes. C'est à ce titre qu'il faut investir et promouvoir les intrants locaux. 

En effet, nous importons en Afrique des tonnes de blé, par exemple qui n' y pousse pas, pour produire des bières. Or, avec les tubercules de manioc, véritable produit agricole local, nos importations vont être réduites: ce qui boostera et diversifiera l'économie locale.

Une économie inclusive est ainsi développée et promue qui permet aux agriculteurs, aux coopératives d'écouler leurs marchandises tant pour la consommation culinaire dans les ménages tant pour l'industrie brassicole avec les services et prestations qui en découlent. Aussi, cette association agriculture locale et brasserie éveillera la mise en place des sciences brassicoles que nous pourrons promouvoir dans nos différents laboratoires et instituts locaux. 

Dernière mise à jour le le 04-09-2018 par Arnaud BENGONO MEZUI

  • Vue 745 fois

Structure de la page