Le document final du sommet, intitulé “Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030”, lance un mécanisme de facilitation des technologies.  Ce mécanisme a été établi par le document final de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, intitulé “Programme d’action d’Addis‑Abeba”.  Il a pour objet d’appuyer la réalisation des objectifs de développement durable sur la base d’une collaboration multipartite entre les États membres, la société civile, le secteur privé, les milieux scientifiques, les entités des Nations Unies et d’autres acteurs. 

Il est composé d’un groupe de travail interinstitutions des Nations Unies sur la science, la technologie et l’innovation pour la réalisation des objectifs de développement durable, d’un forum de collaboration multipartite sur la science, la technologie et l’innovation pour la réalisation des objectifs de développement durable et d’une plate‑forme en ligne.  Ce groupe de travail interinstitutions sera chargé de promouvoir la coordination, la cohérence et la coopération au sein du système des Nations Unies pour les initiatives en la matière, dans le but de renforcer les synergies et l’efficacité, et, en particulier, les initiatives de renforcement des capacités. 

Le groupe de travail est ouvert à la participation de toutes les institutions et de tous les fonds et programmes des Nations Unies, ainsi que des commissions techniques du Conseil économique et social.  Il est composé initialement des entités qui ont fait partie du groupe de travail officieux sur la facilitation de la technologie ayant participé à l’élaboration du mécanisme de facilitation des technologies : le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), l’Union internationale des télécommunications (UIT), l’OMPI et la Banque mondiale.

Source : OMPI, L’ompi et le Programme de développement pour l’après‑2015

 Voir aussi le communiqué de l'ONU sur la création du groupe d'experts nommé pour appuyer le Mécanisme de facilitation technologique

Dernière mise à jour le le 30-03-2016 par Redaction FINNOV

  • Vue 1329 fois

Structure de la page