Date de clôture : 30 janvier 2017

L’Etat porte aux côtés des agriculteurs un projet d’agro-écologie ambitieux pour faire de la France le leader en la matière.  Face aux nombreux défis grandissants, la protection de la vocation nourricière des sols agricoles, le maintien de leur qualité agronomique et des externalités positives qu’ils assurent, apparaissent comme autant d’enjeux primordiaux pour notre société.
Le sol est un concentré de vie issu de l’interaction entre les racines des plantes et les micro-organismes, dont dépendent sa qualité et sa fertilité. Compartiment complexe à appréhender et souvent négligé dans son fonctionnement, il n’apparait plus aujourd’hui comme un simple support de culture, mais comme un écosystème se renouvelant en permanence.

Pour autant, il reste de nombreux défis à relever pour parvenir à caractériser les sols dans toutes leurs composantes, physico-chimiques, structurales, biologiques, etc., et pour rendre compte de la variabilité spatiale à différentes échelles.
Et connaitre les sols n’est qu’une étape. De nouvelles formes d’intrants sont en cours d’élaboration et des outils sont imaginés pour piloter la fertilité des sols en fonction des objectifs produits à atteindre.
Le rapport « 30 projets pour une agriculture compétitive et respectueuse de l’environnement » fixe des objectifs ambitieux à horizon 2025 pour mieux comprendre les sols, en améliorer la fertilité et anticiper les changements climatiques. Ce cadre est propice à l’émergence de nouveaux concepts et d’innovation.

Champs de la consultation

Le développement de nouveaux produits ou services innovants
dans le domaine de la qualité des sols :

  • Nouveaux modes de caractérisation des sols : nouveaux indicateurs, nouveaux outils diagnostic,
  • Services numériques au service des sols : Outils d’Aide à la Décision, méthodes de cartographie des sols, automatisation et réduction des coûts d’analyse,
  • Nouveaux intrants : nouveaux modes de fertilisation, de biostimulation

Pourquoi et qui peut répondre ?

Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé par les structures porteuses de l’AMI, spécialistes du domaine technique, de l’innovation et du montage de projet, et donner aux propositions toutes les chances d’aboutir :

  • mise en réseau avec d’autres acteurs (entreprises, instituts, recherche, etc.),
  • expertise technique
  • identification des dispositifs de financement potentiels
  • aide au montage de dossier / projet

Sont concernés les entreprises, centres techniques ou laboratoires de recherche.

Les projets peuvent avoir une dimension régionale, nationale ou internationale. Sont privilégiés les projets individuels d’entreprise ou les projets collaboratifs innovants associant des entreprises.

Pour en savoir plus

Source : qualimediterranee.fr

 Voir la page

Dernière mise à jour le le 16-12-2016 par Redaction FINNOV

  •  1752 fois