TIC : l’IAI-Cameroun se connecte à la Chaire UNESCO pour accélérer l’autonomisation des jeunes et des femmes de l’Afrique centrale

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2023-08-12 14:50:17
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 790
TIC : l’IAI-Cameroun se connecte à la Chaire UNESCO pour accélérer l’autonomisation des jeunes et des femmes de l’Afrique centrale

Depuis le 11 août 2023, l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun que dirige Armand Claude Abanda abrite la Chaire de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

La solennité de lancement de cet outil de vaste promotion des technologies de l’information et de la communication (TIC) présidée par le Pr Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Éducation de base du Cameroun et président de la Commission nationale pour l’UNESCO, s’est déroulée à Yaoundé (capitale du Cameroun) en présence du Pr Abdoul-Aziz Yaouba, secrétaire général de la Commission nationale pour l’UNESCO, qui a présenté les Chaires UNESCO et du Réseau UNITWIN.

«Nous ne connaissons pas une autre institution qui pratique, exalte et démontre la valeur des TIC au Cameroun que l’IAI-Cameroun. Les universités font ce travail, mais il est moins connu et limité à une certaine classe d’intellectuels. À l’IAI, tout le monde qui sait lire et écrire peut se former. Et l’UNESCO a donc voulu, récompenser et mettre encore l’IAI au travail pour cette activité mondiale, et qu’il devienne un pôle d’excellence». Ces propos qui décrivent le mérite reconnu à l’IAI, ce jour, par l’institution spécialisée de l’ONU sont du Pr Etoundi Ngoa.

Sans complaisance, le président de la Commission nationale pour l’UNESCO évoque le parcours élogieux du Centre d’excellence technologique Paul Biya dans le processus d’arrimage des couches les plus défavorisées de la population camerounaise aux TIC. À travers des programmes citoyens très courus tels que Youth on line, l’Opération 100 000 femmes à l’horizon 2012 et un Million de jeunes, enfants et femmes (MIJEF) pour l’émergence à l’horizon 2035 parrainés par la première Dame du Cameroun, Chantal Biya.

«Depuis deux décennies, vous avez vu avec quelle densité de formations l’IAI-Cameroun se déploie dans tout le Cameroun. Ce n’est pas quelque chose qui est fait au hasard. Une grande débauche d’énergie, des moyens et des facultés intellectuelles pour faire tout cela. C’est ainsi que le partenariat que l’UNESCO a conclu avec l’IAI-Cameroun est de voir ces actions, non seulement allées dans tous les coins et recoins du Cameroun, comme c’est le cas actuellement, mais aussi au-delà, dans les autres pays de l’Afrique centrale. C’est la raison pour laquelle, il a été décidé, après un travail très minutieux des experts, d’établir une Chaire UNESCO aux TIC à l’IAI-Cameroun», reconnaît le professeur des universités.

Naturellement, à travers ce nouveau logiciel, le très dynamique Armand Claude Abanda promet de booster encore sa mission d’autonomisation et de responsabilisation des jeunes et des femmes par une maîtrise éclairée de l’outil informatique. «Cette Chaire UNESCO va nous donner des leviers techniques nécessaires pour faire en sorte que la connaissance de l’utilisation de l’outil informatique permette aux jeunes et aux femmes d’être plus autonomes. Mieux, cette Chaire va permettre aux jeunes et aux femmes de l’Afrique centrale d’avoir plus de capacité d’autonomisation», a rassuré le Représentant-résident de l’IAI-Cameroun.

Pour rappel, la Chaire UNESCO est un «projet et une équipe dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur ou de recherche qui travaille en partenariat avec l’UNESCO afin de faire progresser les connaissances et la pratique dans un domaine prioritaire à la fois pour l’établissement et l’Organisation».

 Education
 Promotion des TIC
 Chaire UNESCO/IAI-Cameroun
 Jeunes et Femmes de l'Afrique centrale

Modérateur

  • Dernière modération le 22/08/2023 - 11:38

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Education
     Promotion des TIC
     Chaire UNESCO/IAI-Cameroun
     Jeunes et Femmes de l'Afrique centrale