Start-up de la semaine Afrikatech : Lono (Afrique de l’Ouest)

Lono met le cap sur le biogaz en Afrique de l’Ouest

Basée en Côte d’Ivoire, l’entreprise de Noël Kombo N’Guessan et Louise Bijleveld propose de fabriquer engrais et biogaz à partir des déchets organiques produits par les communautés et les agro-industries ouest-africaines.

Le 19 décembre, Jean-Bernard Levy, PDG d’EDF, a récompensé à Paris les trois lauréats de la première édition des Prix EDF Pulse Africa. Parmi eux, Lono, un projet porté par l’ivoirien Noël Kombo N’Guessan et sa fiancée néerlandaise Louise Bijleveld, pour créer de l’engrais et du biogaz à partir des déchets organiques.

« Nous sommes une entreprise sociale, notre but est avant tout de permettre à des populations rurales d’augmenter leur production agricole et d’avoir de l’énergie pour cuisiner, tout en valorisant leurs déchets », précise Noël N’Guessan.

Né à Abidjan en 1988, ce dernier a suivi son père, cadre chez Unilever, dans sa carrière en Zambie, au Zimbabwe et en Afrique du Sud. Après un bac britannique (le Cambridge International A-Level) obtenu à Harare, au Zimbabwe, le jeune homme a entamé des études de génie chimique à l’université de McGill, à Montréal, avant de s’envoler pour Stellenbosch, en Afrique du Sud, et d’obtenir son master de biosciences à l’université de Gand, en Belgique, en 2015. « Dès mes premières années d’études, au Canada, j’avais l’idée de créer une entreprise de biotechnologie pour valoriser les déchets », confie-t-il.

Une expérience agricole pour comprendre les enjeux

La rencontre avec Louise Bijleveld, qui étudiait alors le développement international, la sociologie et la promotion du genre, donnera un nouvel élan à ce projet. La jeune femme se chargea d’un volet sur l’impact social et l’autonomisation des femmes.

De retour en Côte d’Ivoire en 2015, le couple ne perd pas de vue son projet, mais préfère se lancer d’abord dans l’agriculture. « Nous voulions connaître les problématiques auxquelles sont confrontées les populations avec lesquelles nous allions travailler, savoir comment s’utilisent les engrais, comprendre pourquoi ces derniers peuvent être à l’origine de véritables problèmes environnementaux et de santé publique… », explique Noël N’Guessan.

Mon but, c’est de proposer un engrais propre à chaque localité, en fonction de ses besoins en matière de culture

Dans son laboratoire, ce dernier analyse aussi différents mélanges de résidus. « Mon but, c’est de proposer un engrais propre à chaque localité, en fonction de ses besoins en matière de culture, mais aussi de ses apports en résidus », explique l’ingénieur qui assure avoir pris conscience, en voyageant, de l’extrême diversité des situations. « On retrouve cette diversité à l’intérieur même de la Côte d’Ivoire, c’est pour ça qu’il nous est impossible de proposer un système clé en main pour les ménages ou même les villages. En amont de chaque contrat, nous assurons donc une étude de faisabilité. Ensuite, en fonction du type de déchet et des besoins de la localité en termes d’énergie et d’engrais, nous proposons l’installation et la maintenance de l’unité de fermentation la mieux adaptée. Il faut expérimenter à chaque fois pour trouver la bonne formule », détaille-t-il.

(...) Lire la suite grâce au lien ci-dessous 

Actualité publiée sur AfrikaTech le 01/01/2018
Consulter la source  Start-up de la semaine : Lono met le cap sur le biogaz en Afrique de l’Ouest 

Voir également : https://lonoci.com/fr/


Modéré par : Vincent Jay

Autres actualités dans ""

[Lu pour vous] Aurélie Adam Soulé Zoumarou présente le Bénin numérique au Mobile World Congress 2018 (TIC Mag)

Publié le 28 févr. 2018 - 17:14

(TIC Mag) – La ministre de l’Economie numérique et de la Communication du Bénin, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, conduit la délégation du Bénin à l’édition 2018 du Mobile World Congress qui se tient à Barcelone en Espagne. Cette rencontr (...)

10 idées d’activités de freelance en Afrique (AfrikaTech)

Publié le 08 juin 2017 - 08:46

Reprise d'un article d'Amadou So publié sur Afrika Tech le 05 juin 2017 Après avoir mûrement réfléchi, vous avez quitté votre poste pour vous lancer en tant que freelance en Afrique ? Malgré votre impatience à vouloir démarrer cette (...)


  • Publié le 04 janv. 2018 - 10:26 GMT
    par Webmestre Finnov|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 521 fois
 Agro-alimentaire
 Economie verte
 Entrepreneur
 Entrepreneuriat
 Porteur de projet
 Technologies






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015