Sénégal : crédit de 54,9 millions d’euros de la Banque Mondiale pour les TIC et l’énergie

La Banque mondiale octroie un crédit d’un montant de 54,9 millions d’euros (60 millions de dollars) au Sénégal pour améliorer la gouvernance et la gestion du secteur énergétique. Ce prêt servira également à renforcer le cadre juridique du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) afin de promouvoir la concurrence, de stimuler l’investissement dans ce secteur et d’améliorer l’accès à ces technologies

Le but de cette opération de la Banque Mondiale (deux autres suivront) est de remédier aux principaux obstacles institutionnels et administratifs en apportant un appui aux politiques de développement dans les secteurs de l’énergie et des TIC. Ces deux secteurs sont visés car ils sont des domaines prioritaires du Plan Sénégal pour stimuler la compétitivité et favoriser une croissance inclusive.

Concrètement, cette opération devra répondre à plusieurs objectifs :

-       Dans les deux secteurs, accroître l’offre et réduire les coûts afin d’améliorer l’accès de toute la population à ces services par des réformes d’envergure

-       Soutenir la réforme des institutions et des politiques publiques de production d’électricité

Le Sénégal est confronté à plusieurs enjeux dans le domaine de l’énergie : la vulnérabilité du secteur face à la variation des prix pétroliers, les émissions de carbone liées à la production, l’accès à l’électricité en zone rurale. L’opération entend agir sur ces enjeux et notamment soutenir le déploiement de services modernes et abordables dans des régions peu desservies.

Concernant les TIC, la Banque Mondiale souhaite améliorer la gouvernance du secteur (cadre juridique et stratégique), faciliter la mission des fournisseurs de services et promouvoir un accès plus large et de qualité (haut débit…) aux services de TIC. Ce dernier objectif implique de réformer et appliquer efficacement la politique d’accès universel.

 

Pour en savoir plus sur l’action de la Banque mondiale au Sénégal : http://www.worldbank.org/en/country/senegal

Source : communiqué de presse de la Banque mondiale, Washington, 30 juin 2017


Autres actualités dans "Information"

Libre Afrique Sénégal a lancé la première édition du prix Bastiat des ambassadeurs de la liberté

Publié le 22 mars 2019 - 13:56

Il s’agit de la première édition du concours d’essai des « ambassadeurs de la liberté »organisé par Libre Afrique Sénégal avec l'appui généreux de la fondation Atlas. Ce concours était ouvert aux étudiants, jeunes professionnels, acte (...)

5 000 alevins de tilapia distribués aux aquaculteurs par l’IRAD au Cameroun

Publié le 21 mars 2019 - 12:45

Au terme de l’atelier de formation d’une centaine de pisciculteurs à la technologie innovante d’élevage en cage du poisson à Mbalmayo (centre-Cameroun) du 19 au 20 mars 2019, dans le cadre du programme Technologies pour la transformat (...)

Des aquaculteurs formés à la technologie de l’élevage en cage du tilapia au Cameroun

Publié le 20 mars 2019 - 09:17

Dans l’objectif d’augmenter la productivité aquacole au Cameroun, à travers le programme Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (TAAT), volet aquaculture, un atelier inaugural de formation des pisciculteurs (...)


  • Publié le 19 juil. 2017 - 13:55 GMT
    par Redaction FINNOV|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 534 fois
 TIC
 Numérique
 Energie
  Financement
  Gouvernance






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015