Retour sur la participation de l'OIF au Dialogue politique Afrique du Forum mondial de l’économie sociale (GSEF)

Dans le cadre de son Projet francophone d’appui au développement local (Profadel/OIF), l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a contribué techniquement au Dialogue politique Afrique du Forum mondial de l’économie sociale (GSEF), organisé les 25 et 26 avril 2019 à Bamako (Mali) et à la Session nationale de renforcement des capacités au Sénégal des élus locaux (1 au 3 mai).


La première activité, était organisée par la Mairie de Bamako, le GSEF, le Réseau national d’appui à la promotion de l’économie sociale et solidaire du Mali (RENAPESS), le Réseau africain d’économie sociale et solidaire (RAESS) et l’OIF. Placée sous le thème « L’économie sociale et solidaire pour une urbanisation maîtrisée et inclusive des villes africaines », elle a consisté en un dialogue qui a réuni près d’une centaine de participants dont des élus locaux, des entrepreneurs, des représentants des Associations de pouvoirs locaux (APL), des organisations de la société civile et des structures publiques en charge du développement à la base et de l’animation économique locale. Les discussions ont porté entre autres sur les rôles des collectivités territoriales dans la promotion de l’Economie sociale et solidaire (ESS), et sur les partenariats stratégiques pour la promotion d’un écosystème durable de l’ESS.

L’OIF a permis la participation au Dialogue, des représentants des APL du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Niger et du Togo. Elle a également organisé des échanges sur la mise en œuvre du Profadel/OIF et un atelier thématique au profit des acteurs du développement local. Intitulé « L’entrepreneuriat social : un levier du développement économique des territoires en Afrique subsaharienne francophone ».Cet atelier a permis de faire témoigner les entrepreneurs sociaux sur leurs contributions au développement économique local, et de partager des bonnes pratiques sur la mise en place de dispositifs de soutien des collectivités territoriales à la promotion de l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes.


La seconde activité s’est déroulée à Saly (Sénégal), et a été organisée par le GSEF, la Plateforme des Acteurs non Étatiques, la Mairie de Dakar et l’OIF. Elle a réuni près d’une centaine d’élus et acteurs locaux du Sénégal autour du thème « Le Rôle et la place de l’Economie Sociale et Solidaire dans la territorialisation des politiques publiques ». L’OIF y a animé un panel en plénière intitulé « L’entrepreneuriat social : un levier du développement économique des territoires en Afrique subsaharienne francophone » ainsi qu’un atelier sur le renforcement de capacités avec les bénéficiaires de plusieurs de ses projets permettant ainsi de valoriser ses actions et un échange d’expériences et de bonnes pratiques.

Pour rappel, la 3e phase du Profadel/OIF, s’inscrit dans le programme fédérateur « Promotion de l’entrepreneuriat chez les femmes et les jeunes » et est mise en œuvre dans le cadre de la programmation quadriennale 2019 - 2022 de l’OIF. Elle vise à contribuer à une croissance inclusive des collectivités territoriales de l’Afrique subsaharienne francophone à travers la promotion de l’entrepreneuriat local et de l’animation du développement économique locale.

Source de l'information : OIF


Modéré par : Redaction FINNOV

Autres actualités dans "Coups de projecteur"

[Lu pour vous] L’Afrique prête à conquérir les technologies agricoles disruptives ?

Publié le 21 oct. 2019 - 16:39

L’Afrique peut-elle se nourrir ? C’est une question récurrente, surtout lorsque l’on sait qu’en Afrique subsaharienne, un habitant sur cinq (soit 256 millions d’individus) est en situation de malnutrition grave. Et la situation ne (...)

L’expertise du digital d’Armand Claude Abanda sollicitée au Colloque économique de Kinshasa (RDC)

Publié le 17 oct. 2019 - 16:35

Après le Botswana, le Sénégal, le Gabon, la République centrafricaine (RCA), le Tchad, la Guinée Équatoriale, la Côte d’Ivoire…, le Représentant-résident de l'Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun, Armand Claude Abanda (...)

De l'aquaponie au Cameroun ? Le projet de Flavien KOUATCHA

Publié le 15 oct. 2019 - 14:08

Si le nom de Flavien KOUATCHA, ne vous dit peut-être pas grand chose, cet agri-entrepreneur camerounais promeut pourtant dans son pays un concept  novateur : l'aquaponie. Figure d'une jeunesse africaine battante, ce dernier cumule (...)


  • Publié le 05 juin 2019 - 15:47 GMT
    par Redaction FINNOV|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 347 fois
 Accélérateur
 Ecosytème numérique
 Entrepreneuriat
 Formation
 Francophonie
 Information
 Politiques publiques
 Réseaux d'innovation






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015