Recherche scientifique : le CARBAP valorise des variétés hybrides de banane-plantain au Cameroun

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2014-05-16 10:00:24
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 2008

Développées par le Centre Africain de Recherches sur Bananiers-Plantains (CARBAP) de Njombé, dans le département du Mungo (région du Littoral), les variétés végétales de banane-plantain hybrides 969 et 568 ont été présentées à Jean Bruno Itoua, ministre congolais de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, par Madeleine Tchuinté, ministre camerounaise de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI).

C’était à l’occasion d’une visite de travail du plénipotentiaire congolais au Cameroun, le 29 avril 2014 à Njombé-Penja.

D’après le Dr. Madeleine Tchuinté, «les plants de banane et de plantain à grand rendement produits par le CARBAP, organisme sous-régional, visent à consolider la sécurité alimentaire dans la sous-région Afrique centrale, voire au-delà».  

Il faut relever qu’avant le ministre congolais, d’autres personnalités étrangères éprises de l’agriculture de seconde génération ont fait le déplacement au Cameroun pour la découverte des nombreuses prouesses agropastorales de ses chercheurs.

Et en dehors des actions de développement agricole, le CARBAP créé en 2001 contribue à la formation des stagiaires, étudiants, techniciens et chercheurs du Congo dont les études portent sur les filières bananières.

En rappel, le Cameroun est l’un des pays qui produisent la meilleure banane dans le monde.

Pierre Amougou



Modérateur

  • Florent Breuil

    Systèmes d'informations pour l'environnement et le développement durable.

    Suivre
  • Dernière modération le 16/05/2014 - 10:07

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes