Performance en TIC : l’IAI-Cameroun s’enrichit d’une Cellule de l’innovation à compter de l'année académique 2022-2023

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2022-09-12 12:27:43
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 189

Visiblement, le Représentant-résident de l'Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun, Armand Claude Abanda, ne ménage aucun effort pour accroitre davantage les performances académiques de l’institut de référence en matière des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la sous-région Afrique Centrale, voire au-delà. Pour la réussite totale de ses nombreux étudiants ingénieurs des travaux informatiques, options Systèmes et réseaux, Génie logiciel et Software engineering.

À cet effet, une Cellule de l’innovation a été créée au cours des états généraux de l’IAI-Cameroun/Centre d’excellence technologique Paul Biya à Bagofit (est-Cameroun), les 9 et 10 septembre 2022.

«La Cellule de l'innovation sera chargée de détecter les meilleurs projets, ceux qui sont les plus performants et compétitifs. Elle va accompagner les étudiants jusqu'à la maturation de leurs projets afin de faciliter l'acquisition de financements auprès des partenaires financiers sollicités», a déclaré Armand Claude Abanda pour justifier l’intérêt de la mise sur pied d’une telle unité au sein de la structure dont il a la charge.  

C’était en marge de la cérémonie solennelle de remise des Attestations de fin de formation en TIC à 230 récipiendaires dont 100 chefs traditionnels de la région de l’Est, dans le cadre du programme social et citoyen un Million de jeunes, d’enfants et de femmes arrimés aux TIC à l’horizon 2032 (MIJEF 2035) parrainé par la première Dame du Cameroun, Chantal Biya.

Une innovation qui intervient à quelques semaines seulement de la rentrée académique 2022-2023, annoncée en grandes pompes, du Centre d’excellence technologique Paul Biya.

Dans la même perspective, bien d’autres résolutions ont été prises au cours du conclave présidé par le Représentant-résident de l’IAI-Cameroun. En ce qui concerne, notamment : l’optimisation de la gestion des nouveaux programmes, des mobilités des enseignants du siège vers les centres IAI disséminés à travers le pays, des évaluations des enseignants et étudiants, et de la discipline des enseignants et étudiants.

En rappel, il y a moins d'un an à Yaoundé (capitale du Cameroun), au cours d’une Conférence pédagogique présidée par le Coordonnateur général du Comité ad hoc, le Gabonais Clément Achile Ekomy, l’IAI a réajusté ses programmes de formation et relooké son organigramme.

Des initiatives qui, d’après nombre d’observateurs et experts du domaine, arriment l’IAI aux technologies numériques nouvelles et surtout futuristes.

 TIC
 Performance académique en TIC
 IAI-Cameroun
 Armand Claude Abanda

Modérateur

  • Dernière modération le 16/09/2022 - 10:37

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     TIC
     Performance académique en TIC
     IAI-Cameroun
     Armand Claude Abanda