PD-CVA : l’IRAD s’attèle à l’amélioration de la production et la compétitivité du palmier à huile au Cameroun

Au terme de la 1ère mission conjointe de suivi-évaluation des activités du Projet de développement des chaînes de valeur agricole (Pd-Cva) de la filière palmier à huile au Centre spécialisé de recherche sur le palmier à huile (CEREPAH) de la Dibamba (littoral-Cameroun), une structure opérationnelle de l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD), le Coordonateur national du précieux projet, Mahamat Abakar, financé par la Banque africaine de développement (BAD) a exprimé son satisfecit, le 04 septembre 2019 à Dibamba. En présence du Directeur général adjoint (DGA) de l’IRAD, Francis Emmanuel Ngomè et du coordonnateur de la filière palmier à huile à l’IRAD, Dr Nsimi Nva Armand, par ailleurs chef du CEREPAH.

Cette descente sur le terrain a permis aux uns et autres de se rendre compte, en dépit de quelques difficultés (approvisionnement en temps réel du matériel et financement) rencontrées, que le Cerepah abat un véritable travail de base dans l’objectif d’améliorer la production de la semence et inverser, à terme, la tendance de l’importation de l’huile de palme au Cameroun. «Mes jeunes frères, vous faîtes un travail formidable. Vous êtes l’avenir du Cameroun…», a exprimé M. Abakar pour encourager le personnel qui œuvre au quotidien à l’amélioration de la production des semences de qualité au CEREPAH.

En effet, pour l’année 2019, la cahier de charges de l’IRAD en ce qui concerne la filière palmier à huile dans le cadre du PD-CVA est de réhabiliter 15 ha (sur 400 disponibles) de champs semenciers, mettre en place le 3è cycle de sélection de palmier à huile et produire cinq fiches techniques du palmier à huile. Après quelques mois seulement du lancement des activités CEREPAH de la Dibamba, les premiers résultats laissent entrevoir des perspectives meilleures.

La visite guidée par le DGA de l’IRAD a ainsi permis au Coordonnateur national du PD-CVA et sa délégation de voir de près les différentes activités menées à Dibamba pour l’amélioration de la production et la compétitivité du palmier à huile au Cameroun.

Avec le soutien de la BAD, d’après les responsables de l’IRAD, le CEREPAH dispose aujourd’hui d’un potentiel de 2000 géniteurs capables de produire environ 8 000 000 de semences de qualité par an.

Des variétés hybrides (notamment le Tenera) qui permettent d’avoir le rendement en qualité et quantité de l’huile de palme, un aliment très consommé par les Camerounais. Dans ce projet, l’IRAD (bras séculier de l’État en matière de développement agricole) que dirige le Dr Noé Woin est concerné par la composante 2 dont les activités sont axées sur le développement des trois filières que sont l’ananas, le bananier-plantain et le palmier à huile.

Pour mémoire, le PD-CVA financé par la Bad est une initiative des pouvoirs publics en vue d’améliorer la compétitivité des filières ananas, bananier-plantain et palmier à huile, créer des emplois et la richesse pour faire reculer la pauvreté à travers la mise à contribution des chaînes de valeur agricole dans les trois filières retenues.


Modéré par : Redaction FINNOV

Autres actualités dans "Coups de projecteur"

Découvrez la Cartographie de l'évaluation environnementale et sociale dans la Francophonie

Publié le 18 sept. 2019 - 15:25

L’OIF, par le biais de son organe subsidiaire, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable, a élaboré une cartographie analytique des profils et dispositifs de sauvegarde environnementale et sociale dans la Francophoni (...)

La fondation Orange propose un MOOC sur l'art et la création numérique

Publié le 18 sept. 2019 - 13:51

Quels que soient votre âge, votre équipement informatique, votre utilisation d'Internet, vos connaissances préalables ... vous êtes les bienvenus sur le MOOC l’Art et la création numérique. Pour apprendre avec nous, il suffit d’être (...)

Lancement de la série de 4 formations gratuites en environnement et en développement durable

Publié le 09 sept. 2019 - 16:02

L'Institut de la Francophonie pour le développement durable et l'Université Senghor ont mis en place une série de quatre formations en ligne dans le cadre du programme « Maîtrise des outils de gestion de l’environnement pour le dévelo (...)


  • Publié le 09 sept. 2019 - 14:04 GMT
    par Pierre Amougou|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 207 fois
 Agro-alimentaire
 huile de palme
  semences de qualité
  production
  compétitivité
  PD-CVA
  IRAD
  CEREPAH
  Cameroun






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015