[NIGER] African Girls Can Code Initiative (AGCCI) : Formation de 50 jeunes filles sur des outils numériques

  • par Omar SIDIKOU
  • /
  • 2023-01-17 11:53:03
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 193
[NIGER] African Girls Can Code Initiative (AGCCI) : Formation de 50 jeunes filles sur des outils numériques

Jusqu’en 2022, moins de 30 % des femmes occupaient des emplois liés à la technologie. De plus, en réponse à la demande croissante de main-d'œuvre qualifiée dans le domaine des TICs, il est important d’avoir une diversité de genre dans ce domaine en particulier.

L’enseignement de l'informatique doit être accessible à tous, et pas seulement dans les cursus académiques. Partant de ce constat, le programme panafricain AGCCI ( African Girls Can Code Initiative) a été lancé par ONU Femmes, la Commision Economique pour l’Afrique (CEA) et l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Avec l'appui financier du Royaume de Belgique, ce programme vise à former, sensibiliser plus de 2000 jeunes filles du continent africain sur les outils numériques (programmation, conception de site web et applications mobiles, robotique, etc.) afin d’une part de les placer  sur la voie d’études et de carrière dans les métiers du numérique et d’autre part favoriser leur autonomisation et la réduction des inégalités de genre dans le domaine des TICs.

C’est dans ce cadre que ONU Femmes Niger, en collaboration avec les ministères sectoriels du Niger a formé 50 jeunes filles nigériennes durant un camp de codage (« Coding Camp ») de 2 semaines qui s’est déroulé du lundi 26 décembre 2022 au 6 janvier 2023 à Niamey dans les locaux de l’école des Hautes Etudes Comptables et Financières (HECF).

La cérémonie d’ouverture a été marqué par la présence de Mr Hassane MOUSSA BARAZE (Ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies de l'Information du Niger) et Mme Louise AUBIN (Coordinatrice du système des Nations Unies au Niger). Tous deux ont souligné l’importance de ce type de formation qui cadrent avec les objectifs du gouvernement en matière d’éducation et d’autonomisation de la jeune fille.

Ensuite durant deux semaines, les 50 jeunes filles ont été encadrées par 6 formateurs (Hadiza MOUSSA, Djamila HACHIMOU, Lourwana ISSAKA, Francis MAMA, Nouredine MOUNAHI et Omar SIDIKOU), les points focaux des ministères sectoriels et l’équipe d’ONU Femmes Niger.

Les jeunes filles ont eu l’opportunité de s’exercer sur différents aspects liés à la programmation informatique. Le savoir être et les concepts clés liés à l'autonomisation des femmes (Women empowerment) étaient également un aspect important de la formation.

C’est pourquoi, la ministre de la Promotion de le Femme et de la Protection de l'Enfant Mme ALLAHOURY Aminata ZOURKALEINI a rendu visite aux jeunes filles pour les encourager.

De plus, plusieurs femmes nigériennes « rôles modèles » qui exercent dans les TICs sont intervenus pour promulguer leurs conseils.  Ces femmes de la diaspora (Samira DIALLO, Rabi HASSANE, Balkissa AHMADOU, Saadatou CHEKOU KORE) ou qui vivent au Niger (Rabia MOUSSA, Latifa YARI, Fatiman ALHER, Leila MOUMOUNI KARIM) allaient dans le même sens : « Ce ne sera pas facile, mais il faudra se battre et croire en soi ».

En participant au Devfest2022 organisé par le  Google   Developer Groups (GDG) de Niamey à la  Cité de  l’Innovation (Sadoré) situé à 30 Km de Niamey, les   jeunes filles se sont imprégnées de l’écosystème  numérique au Niger et des initiatives en cours.

 

De plus, une visite de Coris Bank International, succursale du Niger a permis aux jeunes filles d’avoir une vision concrète des métiers de la banque, et notamment comment le numérique y joue un rôle important.

En clôture de la quinzaine de formation, une cérémonie s’est tenue dans  les locaux de l’ Ecole Supérieure des Télécommunications (EST) de  Niamey. Les jeunes filles ont présenté leurs projets devant  l’ambassadrice  de Belgique au Niger, Mme Myriam BACQUELAINE et la  représentante d’ONU Femmes Niger, Mme Rachelle DJANGONE MIAN.

Les meilleurs projets ont été primés et notamment un projet qui porte sur  la drépanocytose. Ceci démontre une fois de plus l’importance  d’accompagner les femmes dans l’alphabétisation numérique afin qu'elles  apportent leurs visions et solutions sur des sujets de société.

 

 

 Numérique
 TIC
 Formation
 Ecosytème numérique
 AGCCI
 NIGER
 ONU Femmes
 UN Women
 UIT
 Belgique
 Union Africaine

Modérateur

  • Dernière modération le 18/01/2023 - 16:47

    Auteur de la page

  • Omar SIDIKOU

    Responsable de l'Association Super Crack Academy

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Numérique
     TIC
     Formation
     Ecosytème numérique
     AGCCI
     NIGER
     ONU Femmes
     UN Women
     UIT
     Belgique
     Union Africaine