Mamadou Dione a fondé JOKKOTEXT, un service de musique en ligne pour les artistes indépendants

Si le digital offre de nouvelles perspectives aux artistes, l’industrie musicale en Afrique de l’Ouest peine à s’adapter aux habitudes de consommation locales.

En plus d’être développeur, Mamadou Dione est auteur-interprète et compositeur. Passionné de création artistique, il a lancé JokkoText, un service innovant de musique en ligne.

En tant qu’artiste vivant en Afrique, la question que l'on se pose au moins une fois est : ``Comment distribuer convenablement ma musique ?”

LE BOOM DE L’INDUSTRIE MUSICALE EN AFRIQUE DE L’OUEST

Si l’industrie musicale est en plein boom en Afrique de l’Ouest, les solutions digitales peinent pourtant à satisfaire les habitudes de consommation locales. Mamadou Dione en veut pour preuve le faible taux de bancarisation au Sénégal : “La consommation digitale payante telle qu’elle existe n’est pas encore adaptée aux habitudes sénégalaises. On ne peut pas aspirer à vendre de la musique via carte bancaire à une population dont 90 % n’en disposent pas.

A l’heure du tout mobile, certains acteurs ont d’ailleurs compris l’importance du téléphone portable dans l’industrie musicale. Au Nigeria par exemple, l’opérateur téléphonique MTN est devenu le principal distributeur de musique.

D’un côté, il existe peu de points de vente officiels et ce sont souvent les studios d’enregistrement qui se transforment en music stores. De l’autre côté, le faible taux de bancarisation limite la distribution de musique en ligne.

“Comme tout artiste vivant en Afrique, la question que l’on se pose au moins une fois est : comment distribuer convenablement ma musique ? ». C’est justement en étudiant les habitudes de consommation au Sénégal que Mamadou Dione a l’idée de développer JokkoText. Pour lui, le téléchargement payant reste un des moyens les plus pertinents, tant qu’il s’adapte aux réalités locales.

JOKKOTEXT : LA PLATEFORME COLLABORATIVE POUR AMATEURS DE MUSIQUE ET ARTISTES INDÉ

JokkoText est un service de musique en ligne qui place artistes et mélomanes dans une démarche “gagnant-gagnant”. Les amateurs de musique peuvent écouter et acheter des morceaux par mobile money, téléchargement via SMS ou carte bancaire.

Chaque membre participe en effet à faire connaître les artistes de la plateforme, à travers un système de partage innovant : “Lorsque le mode « Rokki » est activé, le membre qui partage de la musique sur internet reçoit 2% de commission pour chaque vente issue du lien partagé.”

Lire la suite de l'article sur : www.sekou.org 



Modéré par : Redaction FINNOV

Autres actualités dans "Coups de projecteur"

[Lu pour vous] L’Afrique prête à conquérir les technologies agricoles disruptives ?

Publié le 21 oct. 2019 - 16:39

L’Afrique peut-elle se nourrir ? C’est une question récurrente, surtout lorsque l’on sait qu’en Afrique subsaharienne, un habitant sur cinq (soit 256 millions d’individus) est en situation de malnutrition grave. Et la situation ne (...)

L’expertise du digital d’Armand Claude Abanda sollicitée au Colloque économique de Kinshasa (RDC)

Publié le 17 oct. 2019 - 16:35

Après le Botswana, le Sénégal, le Gabon, la République centrafricaine (RCA), le Tchad, la Guinée Équatoriale, la Côte d’Ivoire…, le Représentant-résident de l'Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun, Armand Claude Abanda (...)

De l'aquaponie au Cameroun ? Le projet de Flavien KOUATCHA

Publié le 15 oct. 2019 - 14:08

Si le nom de Flavien KOUATCHA, ne vous dit peut-être pas grand chose, cet agri-entrepreneur camerounais promeut pourtant dans son pays un concept  novateur : l'aquaponie. Figure d'une jeunesse africaine battante, ce dernier cumule (...)


  • Publié le 09 juil. 2018 - 09:18 GMT
    par Morgane Vannier|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 642 fois
 musique
  industrie musicale
  Afrique
  Sénégal
  artistes
  chanteurs
  streaming






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015