Les TDR du concours ‘’Villes propres’’ du Cameroun déclinés à Yaoundé

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2020-08-06 23:14:13
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 2791

Lancé par visioconférence, le 05 août 2020, par la ministre de l’Habitat et du développement urbain (MINHDU), Célestine Ketcha Courtès, le concours ‘’Villes propres’’ est organisé dans le cadre des préparatifs de la Journée mondiale de l’habitat (JMH) 2020 du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat).

D’après les termes de référence (TDR) de la compétition organisée par le MINHDU et qui met en jeu 3 métropoles du Cameroun : Yaoundé (région du Centre), Douala (région du Littoral) et Buea (région du Sud-Ouest), la sélection de la commune la plus propre qui représentera sa ville au niveau de la compétition entre les 3 villes susmentionnées se fera en 2 étapes.

1ère étape : au niveau de chaque ville, selon le MINHDU, chaque maire (super-maire) de la ville est appelé à s’approprier des règles et des modalités du concours bien établis et de lancer le concours au sein de sa ville en organisant des activités y relatives. Il se chargera de mettre en compétition l’ensemble des communes pour les opérations générales de propreté et d’embellissement des espaces publics. À l’issue dudit concours, le comité local d’organisation va sélectionner selon les critères prédéfinis, la commune la plus propre qui va représenter la ville.

2ème étape : il sera question à ce stade de confronter la commune la plus propre de chacune des 3 villes par un jury international. Pour ce faire, le jury va évaluer les concurrents au cours des descentes sur le terrain, sur la base des critères préalablement prédéfinis dans une grille transparente d’évaluation.

D’après Célestine Ketcha Courtès, lauréate du prix des Nations Unies du Service public 2014 du temps qu’elle était de la commune de Bangangté (ouest-Cameroun), il est question «de booster davantage la dynamique citoyenne de propreté dans ces trois villes, mais aussi dans toutes les autres villes du pays». Avec pour objectif final, «le renforcement de la participation collective des acteurs : élus locaux, autorités administratives et traditionnelles, populations…, dans l’entretien et la préservation de l’environnement urbain». Il est ainsi visé l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) 3, 6, 11 et 13.

À titre d’appui symbolique, il a été procédé à une remise des kits d’hygiène et assainissement (brouettes, machettes, gants, pelles, râteaux…) et autres cadeaux de motivation aux communes de Yaoundé (7) et de Limbe (7).

Le nom de la ville gagnante sera ainsi connu le 05 octobre, jour de la célébration de la JMH 2020.


 Concours
 villes durables
  villes propres
  concours
  JMH 2020
  MINHDU
  Cameroun

Modérateur

  • Dernière modération le 07/08/2020 - 14:29

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Concours
     villes durables
      villes propres
      concours
      JMH 2020
      MINHDU
      Cameroun