Les femmes du Sénégal assurent l'accès à l'énergie en zones rurales

Alors que de nombreuses régions rurales du Sénégal souffrent d’une importante pénurie énergétique, 160 femmes entrepreneurs à Tambacounda se mobilisent pour rendre l'énergie moderne accessible et transformer la vie de milliers de familles dans les communautés éloignées.

L’accès à l’énergie représente un facteur de croissance important. Sans énergie les entreprises ne peuvent se développer. Les enfants peinent à étudier le soir. Les établissements de santé opèrent dans des conditions non hygiéniques. Sans énergie, la vie des communautés hors-réseau s’arrête une fois la nuit tombée.

Les femmes sont particulièrement touchées par la pauvreté énergétique. Beaucoup passent des heures à ramasser du bois de chauffage pour cuisiner, cuisinent sur des foyers inefficaces qui émettent beaucoup de fumée, ou effectuent leurs tâches quotidiennes sous un mauvais éclairage.

L'accès à l'énergie peut améliorer le quotidien des femmes, libérant du temps pour que les filles aillent à l'école et que les femmes participent à des activités économiques.

Bien que des projets nationaux soient en cours pour augmenter le taux d’accès, atteindre les zones reculées reste une problématique de grande importance. C’est dans ce contexte qu’entrent en jeu les femmes, qui deviennent actrices à part entière dans la livraison de produits et services énergétiques auprès de leurs communautés, faisant le lien entre les producteurs des milieux urbains et les consommateurs éloignés.

Energy 4 Impact accompagne 160 femmes entrepreneurs à Tambacounda pour qu'elles deviennent des agents de vente de foyers améliorés et de lampes solaires, en offrant des services de mentorat commercial, stratégique et technique et en leur fournissant un soutien pour accéder au financement requis. Au cours de la dernière année, ces femmes ont vendu 1132 lampes solaires et 822 foyers améliorés, améliorant l’accès à l’énergie pour 17 586 personnes.

"Les femmes dont en train d’économiser de l’argent. Alors qu’elles dépensaient 500 ou 600 francs en charbon de bois pour la cuisine, elles ne dépensent désormais que 200 à 250 francs car ces cuisinières consomment beaucoup moins que les foyers traditionnels."

- explique Oumy Ngom, entrepreneur soutenue par Energy 4 Impact.

"Le secteur de l'énergie offre de nombreuses opportunités économiques aux femmes - à la fois par la vente de produits et services énergétiques et par l'utilisation productive de l'énergie, par exemple l'amélioration de la transformation des cultures agricoles, la réfrigération ou le chargement de téléphones."

- explique Louis Seck, Directeur Pays chez Energy 4 Impact.

Ancien ministre des énergies renouvelables du Sénégal, M. Seck dirige un groupe de travail d'experts sectoriels et d'influenceurs qui a contribué à l'élaboration et à la planification du plan d'action national et du prospectus d'investissement du SE4ALL, afin s'assurer qu'ils intègrent des objectifs clairs en matière de genre.

"Des politiques et programmes énergétiques qui prennent en compte sur le genre doivent être mis en place si nous voulons atteindre un développement durable, car les femmes jouent un rôle important à la fois en tant que consommatrices et fournisseurs de produits et services énergétiques."

- affirme Louis Seck.

"Nous devons lutter contre les obstacles qui freinent la percée des femmes dans le secteur de l'énergie en contestant les stéréotypes sur le genre, en comblant les disparités entre les sexes en matière de technologie et d'accès au financement, et par la promotion d'une représentation égale dans la prise de décision."

À l'occasion de la Journée internationale de la femme le 8 mars, le Ministère de l'Énergie organise une conférence sur le genre et l'énergie, conformément à leur nouveau plan d'action visant à intégrer le genre dans les programmes et les politiques énergétiques. Energy 4 Impact participe à l'échange, partageant l'expérience issue du programme d'autonomisation économique des femmes à Tambacounda.

"Le projet WEE d'Energy 4 Impact est en ligne avec les politiques définies par le Président de la République du Sénégal en termes d'accès à l'énergie. Les femmes peuvent jouer un rôle majeur dans le processus de développement du Sénégal, et une grande importance leur est accordée par les hautes autorités du pays."

- a déclaré Amadou Sakho, Préfet du département de Goudiry, région de Tambacounda.

D'autres personnalités influentes ont également pris position afin de promouvoir l'impact des femmes dans le secteur de l'énergie. Coumba Gawlo Seck, chanteuse et militante sénégalaise, s'est rendue à Tambacounda en février pour rencontrer et féliciter un groupe d'entrepreneurs dans les communautés de Bidiankoto et de Tambacounda, et sensibiliser les populations sur l’importance de l'entreprenariat féminin pour le développement social et économique en zones rurales.

"Les femmes jouent un rôle important dans le développement du Sénégal: des projets comme celui-ci renforcent entreprenariat féminin grâce à des activités génératrices de revenus, tout facilitant les tâches quotidiennes et améliorant la qualité de vie des femmes."

- affirme Coumba Gawlo Seck.


Modéré par : Webmestre Finnov

Autres actualités dans "Information"

Cap sur la création d’une plateforme d’innovation et le business cluster pour la production d’un café arabica de qualité au Cameroun

Publié le 20 mai 2019 - 15:33

En vue de lancer la production d’un café arabica de qualité au Cameroun, un atelier réunissant les acteurs de la région de l’Ouest présidé par le Directeur général adjoint (DGA) de l’Institut de recherche agricole pour le développemen (...)

L’Organisation Internationale de la Francophonie et le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères annoncent le lancement du 1er appel à initiatives francophone en faveur de la société civile.

Publié le 09 mai 2019 - 08:58

Il vise à soutenir des initiatives de la société civile francophone contribuant à la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Ce dispositif doit permettre de favoriser la reconnaissance du rôle de la société civile (...)

43 millions Fcfa alloués à 30 jeunes de l’Adamaoua (nord-Cameroun) ayant opté pour l’entrepreneuriat agricole

Publié le 09 mai 2019 - 08:36

En plus d’être le château d’eau du Cameroun, la région de l’Adamaoua, selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), Gabriel Mbairobé, est désormais le grenier de l’agriculture du pays. C’est ainsi que des (...)


  • Publié le 21 mars 2017 - 13:55 GMT
    par Laura Nolan|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 1520 fois
 Entrepreneur
 Entrepreneuriat
 Formation
 Politiques publiques
 Technologies
 genre
  femmes
  énergie
  solaire
  rural
  électrification
  cuisson
  technologies
  autonomisation
  sénégal
  afrique
  économie






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015