Leadership féminin : Marie Angèle Meyanga élue présidente du REFELA-Cam

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2020-06-05 14:41:22
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 1198

Au terme de l’Assemblée générale élective, par visioconférence pour cause de la Covid-19 qui fait observer la distanciation sociale et autres mesures barrières depuis quelque temps, la maire de la commune d’Afanloum (centre-Cameroun) a été portée à la tête du Réseau des femmes élues d’Afrique, antenne du Cameroun (REFELA-Cam), le 03 juin 2020 à Yaoundé.

Mme Marie Angèle Meyanga Épse Noah prend les rênes du réseau des femmes maires du Cameroun, quatre mois seulement après les élections municipales qui ont vu une trentaine de dames portées à la tête des exécutifs municipaux dans un pays qui compte 360 communes.

Elle succède à Dr. Élise Henriette Essamè (ancienne maire de la commune de Nkongsamba 3è dans le Littoral et Vice-présidente du REFELA en charge de l’Afrique centrale).

Au terme des assises présidées par la maire de Mayo-Darlé (région de l’Adamaoua, Dadda Famidatou Épse Aliou, le nouveau bureau exécutif du REFELA-Cam comprend : présidente, Marie Angèle Meyanga Épse Noah ; vice-présidentes, Félicité Manon (maire d’Eboné), Marie Djenabou Mafing (maire de Madingring), Patricia Tomaimo Ndam Njoya (maire de Foumban) ; secrétaire générale, Rose Giselle Mpans (maire de Doumé), secrétaire générale adjointe, Zahra Gnakoyoum épse Hamadou (adjointe au maire de Maroua 1er) ; trésorière, Dadda Famidatou Épse Aliou ; trésorière adjointe, Augustine Ndoni Keller veuve Diyo (Maire de Kribi 1er) ; commissaire aux comptes, Rose Ngassa (maire de Tombel) ; commissaire aux comptes adjointe, Doreen Anwi Fonjong Épse Agwe (1ère adjointe au maire de Mbengwi) ; et conseillères, Ursule Eteme épse Aroye Bitou (maire de Kon-Yambetta), Marie Pascale Mbock Mioumnde (maire de Nguibassal), Debel Akete Edamane Épse Bekono (maire de Mintom), Bleue Régine Tsoungui (maire de Ngomedzap), et Me Zintchem (maire de Bafia).

Voilà la nouvelle Task force des femmes édiles du Cameroun appelée à défendre dorénavant les intérêts des collectivités territoriales décentralisées (CTD) du Cameroun en général et celles sous l’égide des femmes élues locales en particulier, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

À tout seigneur tout honneur. Pour leur riche expérience dans le domaine de la gouvernance locale et la décentralisation, de la conduite des hommes et des Objectifs de développement durable (ODD), Célestine Ketcha Courtès (ministre de l’Habitat et du Développement urbain et l’alors présidente dudit réseau) et Dr. Élise Henriette Essamè ont été solennellement élevées au rang, respectivement de présidente d’honneur émérite et conseillère spéciale du REFELA-Cam en charge de la Coopération.


 Réseautage
 REFELA-Cam
  leadership féminin
  élection
  gouvernance locale
  Mme Noah
  Cameroun

Modérateur

  • Dernière modération le 10/06/2020 - 15:33

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Réseautage
     REFELA-Cam
      leadership féminin
      élection
      gouvernance locale
      Mme Noah
      Cameroun