Le virage numérique... à l'ère du plein emploi

Journal l'Édition des gens d'affaires, Montréal, Canada | Chronique Virage numérique
Publié le jeudi 20 juillet 2018,

Par Roger Léger

Les technologies de l’Internet des objets sont de mieux en mieux comprises… pour les initiés. Les défis qui y sont reliés demeurent toutefois bien présents et constituent encore des obstacles majeurs pour cette vision commune que le Québec souhaite développer en maintenant une philosophie de développement durable.

Parmi ceux-ci, deux défis majeurs s’inscrivent à tous les tableaux : le besoin en main-d’œuvre qualifiée et l’accès aux données.

Les mesures présentées par la Stratégie nationale de la main-d’œuvre et le Plan d’action pour l’accessibilité et le partage des données ouvertes des ministères et organismes publics, présentés l’un à la suite de l’autre, sont d’autant de mesures que le Gouvernement souhaite mettre en place pour soutenir les entreprises à faire face à cette concurrence mondiale qui se veut de plus en plus rapide et dotée de moyens technologiques et financiers très importants.

Plusieurs de ces mesures ont trait à l’utilisation des leviers industriels et académiques de façon à élargir les réseaux de collaboration, d’autres proposent d’outiller les organismes publics d’outils numériques pour favoriser la participation citoyenne, au niveau de l’accès et de l’utilisation des données par exemple.

Qu’en est-il des vitrines technologiques ? Les nombreuses technologies développées au Québec, dont celles reliées à l’Internet des objets et touchant divers secteurs économiques tels que l’agriculture, la fabrication, la distribution ou les services publics sont peu à peu connus / reconnus pour leur apport considérable en termes d’outils de gestion améliorant la productivité et donc la compétitivité, mais ne font pas encore le poids pour figurer de façon notable à titre de projets de démonstration.

Comment ces technologies pourraient-elles être mises en valeur dans le but de faciliter l’attraction des travailleurs qualifiés, particulièrement en région, voire même d’engager une meilleure intégration des jeunes ou des immigrants sur le marché du travail ?

Les vitrines technologiques pourraient-elles être développées également par le biais d’organismes communautaires, par exemple ? Ces organismes sont souvent bien connus dans leur localité, ont le support des petites, moyennes et grandes entreprises, et agissent en complémentarité avec les milieux académiques. Aucun talent n’est à négliger dans cette ère de plein emploi… et numérique !

Quant aux données ouvertes, il est plus que nécessaire d’apprendre, ensemble, comment valoriser ces données. Les entrepreneurs, pour subsister dans ce virage obligé, n’ont d’autres choix que de se rassembler, par le biais des associations sectorielles ou transversales, de centres de recherche et d’institutions académiques, pour apprendre à collaborer et à tirer profit de l’utilisation de leurs données ou des données publiques par la réalisation de projets collaboratifs. De nouvelles connaissances en gestion et en commercialisation doivent être acquises également pour faire face à ces nouveaux défis technologiques.

Il ne s’agit donc plus que de mesures gouvernementales en soutien aux entreprises, mais aussi une question de mesures locales, intérieures à l’entreprise, une question de culture d’entreprise en gestion des données et en employabilité qui doit être actionnée pour créer davantage de valeur et mieux comprendre les processus d’affaires reliés au virage numérique des technologies de l’Internet des objets.

Dans notre prochain article « achat local » et Internet des objets, comment l’un et l’autre se complètent.


Modéré par : Redaction FINNOV

Autres actualités dans "Information"

Cap sur la création d’une plateforme d’innovation et le business cluster pour la production d’un café arabica de qualité au Cameroun

Publié le 20 mai 2019 - 15:33

En vue de lancer la production d’un café arabica de qualité au Cameroun, un atelier réunissant les acteurs de la région de l’Ouest présidé par le Directeur général adjoint (DGA) de l’Institut de recherche agricole pour le développemen (...)

L’Organisation Internationale de la Francophonie et le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères annoncent le lancement du 1er appel à initiatives francophone en faveur de la société civile.

Publié le 09 mai 2019 - 08:58

Il vise à soutenir des initiatives de la société civile francophone contribuant à la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Ce dispositif doit permettre de favoriser la reconnaissance du rôle de la société civile (...)

43 millions Fcfa alloués à 30 jeunes de l’Adamaoua (nord-Cameroun) ayant opté pour l’entrepreneuriat agricole

Publié le 09 mai 2019 - 08:36

En plus d’être le château d’eau du Cameroun, la région de l’Adamaoua, selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), Gabriel Mbairobé, est désormais le grenier de l’agriculture du pays. C’est ainsi que des (...)


  • Publié le 22 août 2018 - 13:20 GMT
    par Roger Léger|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 388 fois
 Innovation
 Ecosytème numérique
 Données ouvertes
 Economie collaborative
 Innovateur
 Politiques publiques
 TIC
 Valorisation
 IoT
  Internet des objets
  Québec
  développement durable
  main d'oeuvre
  données ouvertes
  Big Data
  MEIE
  gouvernement du Québec
  vitrine technologique
  Innovation






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015