Le développement de variétés d’agrumes améliorées en marche au Verger expérimental de l’IRAD à Mbé (Adamaoua)

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2022-09-16 11:29:51
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 309

C’est l’heureux constat fait par le Directeur général de l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD), Dr Noé Woin, au terme d’une visite du Verger expérimental du village Karna Manga (arrondissement de Mbé, région de l’Adamaoua), le 12 septembre 2022. En effet, pour s’assurer, de près, des résultats prometteurs des 17 variétés d’agrumes expérimentées à Mbé, le dirigeant a effectué une descente de terrain.

«Pamplemoussier Kaopanne, Clémentine, Frémont, Tangor Temple, Tangelo porlando, Orange Parson-Braun, Pomelo Thompson, Pomelo Marsh, Pomelo red, Pomelo red Brush, Pomelo Chambar, Kumquat, Citron Meyer, Lime de Tahiti, Lime mexicaine, Combava et Tangelo San Jacinto». Voilà, les 17 variétés d’agrumes du Verger expérimental de Karna Manga mises en terre en 2013 et qui témoignent davantage des lendemains meilleurs pour cette spéculation développée par les chercheurs de l’IRAD.

Selon les chercheurs de l’Antenne IRAD-Mbé, le pic de production de ces variétés est, de manière générale, de 6 à 24 gros et juteux fruits et la chute intervient à partir de 25 ans. Par exemples, à partir de 6 à 7 ans, la plante Clémentine produit environ 1300 fruits, Pomelo 4000 fruits et Frémont avoisine les 8000 fruits, par an. 

Déjà, le 17 juillet 2019, dans le cadre d’une visite de travail, la ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI), Dr Madeleine Tchuinté, accompagnée d’une forte délégation, avait été émerveillée par cette parcelle d’expérimentation. Non sans instruire la vulgarisation locale des semences améliorées issues de ce verger afin que les populations riveraines mettent sur pied des champs à caractère familial, tournés vers la consommation et la commercialisation des fruits juteux pour impacter, en droite ligne de l’objectif du gouvernement, le revenu des paysans.

À la même occasion, le Dr Sali Bourou (expert fruits à l’IRAD) avait fait savoir que : «Le verger de Karna Manga, d’une superficie de 12 ha, est un site relais du verger principal de l’IRAD à Kismatari (région du Nord), dédié à la production d’agrumes». Et les experts de l’Institut de rassurer que le site de Mbé est indemne des maladies communes aux agrumes, notamment la tristeza, la gommose et la cercosporiose.

 Agro-alimentaire
 Valorisation
 Développement agricole
 Variétés d'agrumes améliorées
 IRAD

Modérateur

  • Dernière modération le 30/09/2022 - 09:56

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Agro-alimentaire
     Valorisation
     Développement agricole
     Variétés d'agrumes améliorées
     IRAD