Le développement agricole en Afrique de l’Ouest et du Centre ne peut être réalisé que dans une approche multidimensionnelle, réitère le DG du PRASAC, Dr Grégoire Bani

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2022-10-23 22:15:44
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 515

Participant au 1er Forum annuel des leaders de la recherche agricole de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (FLR-AOC) du Conseil Ouest et Centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF), les 19, 20 et 21 octobre 2022 à Yaoundé (Cameroun), le directeur général (DG) du Pôle régional de recherche appliquée au développement des systèmes agricoles d’Afrique centrale (PRASAC), le Dr Grégoire Bani, fait la synthèse des travaux d’experts et partenaires au développement pour construire un système agricole résilient en Afrique de l’Ouest et du Centre. Non sans rappeler des recommandations actuelles sur le financement de la science et de la technologie, de l’agriculture, faites à plusieurs conclaves à travers le continent, pour asseoir une souveraineté alimentaire. Lisez plutôt.

«Le 1er Forum annuel des leaders de la recherche agricole organisé par le CORAF a été un moment d’échanges très fructueux entre personnalités de divers horizons sur les contraintes au développement de l’agriculture en Afrique de l’Ouest et du Centre et sur les voies et moyens adéquats pour résoudre les problèmes majeurs. Les questions politiques, des financements et de l’adoption des technologies par les utilisateurs finaux sur les chaînes de valeur ont retenu particulièrement l’attention des participants au forum de Yaoundé.

Le développement agricole ne pouvant se réaliser sans celui des autres secteurs connexes, pour la cohérence des actions, les participants ont convenu que la science et la technologie doivent être au cœur de l’ensemble des interventions. Aussi, les recommandations sur le financement de la science et de la technologie, de l’agriculture, faites à différentes occasions (Plan d’action de Lagos, Premier Congrès des hommes de science à Brazzaville, Déclaration de Maputo et de Malabo, etc.) demeurent d’actualité et leurs applications ne pourraient que garantir à l’Afrique de l’Ouest et du Centre sa Souveraineté alimentaire, gage sûr de sa dignité et de son indépendance véritable.»

Pour mémoire, le FLR-AOC de la capitale camerounaise, sous le thème : ‘’Améliorer les capacités pour renforcer la résilience afin de faire face aux défis et crises en constante évolution qui affectent la productivité agricole en Afrique de l’Ouest et du Centre’’ et présidé par la ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI), Dr Madeleine Tchuinté, avait pour objectif ‘’de galvaniser les parties prenantes du CORAF afin d’examiner la manière dont les thèmes de recherche prioritaires sous-régionaux existants ont/et peuvent toujours contribuer à l’augmentation de la productivité agricole et à la mise en place d’un système alimentaire solide en Afrique de l’Ouest et du Centre’’.

 Agro-alimentaire
 Développement agricole
 Science et technologie
 Afrique de l'Ouest et du Centre

Modérateur

  • Dernière modération le 24/10/2022 - 17:20

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Agro-alimentaire
     Développement agricole
     Science et technologie
     Afrique de l'Ouest et du Centre