’Le Cameroun présente une offre de formation universitaire relevée et très étendue pour les pays de la sous-région, voire au-delà, selon le Président exécutif du FUGEC CEMAC, Armand Claude Abanda

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2019-12-01 16:33:46
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 755

Dans un entretien, au terme de la 2è édition du Forum des Universités et Grandes Écoles du Cameroun (FUGEC) en zone CEMAC à Libreville le 27 novembre 2019, Armand Claude Abanda déroule l’éventail des formations universitaires professionnalisantes du Cameroun à la portée des pays de la sous-région.

«En effet, le Cameroun présente les formations en diplomatie, en sciences halieutiques, en sciences médicales, en industrie minière, en sciences vétérinaires, en génie biologique, en génie thermique et environnement, en énergies renouvelables, en mécatronique, en géomatique, en administration publique, en gestion des entreprises, en formation professionnelle de pilote de ligne et de personnels hautement qualifiés d’aviation civile, en hôtellerie et art culinaire, en tourisme, en sciences agricoles, en gestion des collectivités locales, en ingénierie d’affaires, en design industriel, en commerce et gestion, en informatique et télécommunications, en culture et langue. C’est une offre relevée et très étendue à la portée des pays de la sous-région, voire au-delà.

Avez-vous atteint les objectifs que vous vous êtes fixés pour cette expédition ?

Nous sommes allés au-delà des objectifs que nous nous sommes fixés. Nous avons eu la participation d’une trentaine d’Universités et IPES (grandes écoles de formation) camerounaises, la participation d’une trentaine de lycées et collèges, d’une vingtaine d’universités et IPES (grandes écoles de formation) gabonaises, et la présence d’environ 4 000 élèves, étudiants et professionnels gabonais venus pour découvrir l’offre de formation universitaire camerounaise.

Pourquoi avoir opté pour le changement de dénomination ?

Le Comité exécutif a opté pour le changement de dénomination du FUGEC en FUGEPAC, à savoir Forum des Universités et Grandes Écoles Professionnelles d’Afrique centrale, dans l’optique d’épouser la vision des chefs d’État d’Afrique centrale relative à la création des projets intégrateurs lors du dernier sommet des chefs d’État qui s’est tenu à Yaoundé, du 21 au 22 novembre 2019.

Des perspectives pour pérenniser cette coopération éducative sous-régionale ?

Pour pérenniser cette coopération éducative sous-régionale, nous comptons faciliter la conclusion des accords de partenariat entre les universités et grandes écoles d’Afrique centrale afin d’étoffer le Réseau FUGEPAC ; rechercher les partenaires techniques et financiers à l’instar de l’Union africaine (UA) et des autres instances d’intégration. Et dans la mesure du possible, proposer aux présidents des pays abritant les futures éditions du FUGEPAC d’en assurer le très haut patronage dans leurs pays respectifs.»


 Education
 Formation
 forum
  formation
  université
  grandes écoles
  élèves
  étudiants
  enseignants
  coopération éducative
  Fugec Cemac 2019
 

Modérateur

  • Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Education
     Formation
     forum
      formation
      université
      grandes écoles
      élèves
      étudiants
      enseignants
      coopération éducative
      Fugec Cemac 2019