La contribution du sol et la science du sol au développement durable et à la sécurité alimentaire au centre d’un Symposium organisé par l’IRAD, les 5 et 6 décembre 2022 à Yaoundé (Cameroun)

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2022-11-11 10:51:13
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 189

Dans le cadre de la célébration au Cameroun de la Journée Mondiale des Sols (JMS), le 5 décembre 2022, la communauté des pédologues de l'Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD) organise un Symposium national à Yaoundé.

En collaboration avec le Global Soil Partnership (GSP) et le Cameroon Soil Science Society (CASSS), la manifestation placée sous le thème : "Le sol, là où commence les aliments", va se tenir les 5 et 6 décembre 2022.

D’après les organisateurs, les activités du symposium seront axées sur le sol, épicentre de l’alimentation, garant de la qualité de la nutrition et de la sécurité alimentaire. L'objectif étant de rassembler les élèves (du primaire et du secondaire), les pédologues, les spécialistes de l’aménagement du territoire, les parties prenantes intéressées et les décideurs politiques pour des délibérations judicieuses sur les différentes activités et différents sous-thèmes de la conférence.

Sont ainsi attendus, des pédologues, des spécialistes de l’aménagement du territoire, des étudiants, des élèves, et des utilisateurs des sols, pour débattre et échanger sur la contribution du sol et de la science du sol au développement durable et à la sécurité alimentaire au Cameroun.

Le programme prévoit des ateliers-expositions avec des élèves de la place, une conférence scientifique avec des présentations d’ordre générale et une session scientifique (avec présentations orales et posters).

Les contributions pertinentes proposées à la session scientifique devront porter sur les sous-thèmes : productivité des sols et équilibre des éléments nutritifs des sols dans les agro-systèmes ; gestion durable des sols pour la sécurité alimentaire et une nutrition de qualité ; gestion des nutriments du sol et de l’eau, environnement et changement climatique ; et éducation et renforcement des capacités en sciences du sol au Cameroun.

À travers ses produits et résultats, ce conclave apportera certainement une contribution significative pour assurer une gestion durable des sols, la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance durable aux populations camerounaises.

L’occasion faisant le larron, l’IRAD que dirige le Dr Noé Woin va, à cet effet, présenter au grand public sa poule aux œufs d’or que constitue le Laboratoire d’Analyse de Sols, Plantes, Eaux et Engrais (LASPEE). Conforme aux exigences de la norme ISO 1725-2005, le LASPEE est bâti sur une superficie d’environ 380 m2 compartimenté en 13 salles toutes spécialisées pour des déterminations bien précises. Il est doté d’une capacité de 40 000 déterminations par an ; pour en moyenne 20 000 en sols, 10 000 en plantes, 5 000 en eaux et 5 000 en engrais. D’après les dirigeants de l’IRAD, c’est une unité de recherche animée par une ressource humaine hautement qualifiée dans divers domaines : management de la qualité, changement climatique, sciences géotechnique et hydrotechnique, chimie du sol, analytique et environnemental, etc.

 Information
 JMS 2022
 Symposium national
 Pédologues de l'IRAD

Modérateur

  • Dernière modération le 15/11/2022 - 11:59

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Information
     JMS 2022
     Symposium national
     Pédologues de l'IRAD