La Banque Mondiale recherche des doctorant(e)s d’Afrique subsaharienne

  • par Vincent Jay
  • /
  • 2016-09-09 15:56:16
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 3642

La Région Afrique du Groupe de la Banque mondiale relance un programme de recrutement spécifiquement destiné aux doctorants ressortissants des pays d’Afrique subsaharienne. L’objectif est de favoriser la diversité du personnel, un enjeu prioritaire aux yeux de l’institution comme à ceux de ses clients.

Instauré en 2013 à l’initiative du vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique Makhtar Diop, ce programme vise à constituer un vivier de chercheurs et de professionnels issus de la diaspora africaine ; il s’adresse aux doctorants, et, parmi eux, tout particulièrement aux femmes, qui envisagent de travailler dans le domaine du développement, dans leur pays ou à l’étranger, et qui souhaiteraient intégrer le Groupe de la Banque mondiale. Parmi ceux qui faisaient partie de la première promotion, plusieurs ont été recrutés par le Groupe, tandis que d’autres ont entamé ailleurs des carrières prometteuses.

Les candidats sélectionnés effectueront une mission de six mois minimum au siège de la Banque mondiale basé à Washington ou dans l’une de ses antennes en Afrique subsaharienne, afin d’acquérir une expérience pratique des métiers du développement. Ils contribueront notamment à la production et la diffusion du savoir, à la conception de politiques publiques aux niveaux national et international, ainsi qu’au renforcement des institutions en vue de favoriser une croissance inclusive dans les pays en développement. (...)

Qui peut postuler ?

Les doctorants ressortissants des pays d’Afrique subsaharienne ou titulaires récents (moins de deux ans) d’un doctorat dans les domaines suivants : économie, démographie, statistiques appliquées et économétrie, évaluation d’impact, éducation, santé, énergie, agriculture et infrastructure.

Les candidats doivent :

  • avoir obtenu récemment leur doctorat ou être inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur qu’ils devront réintégrer à l’issue du programme ;
  • être âgés de moins de 32 ans ;
  • posséder une excellente maîtrise, orale et écrite, de l’anglais ;
  • posséder d’excellentes capacités analytiques et quantitatives.

EN SAVOIR PLUS

Source Banque Mondiale


 Education
 Appel à projets
 Valorisation

Modérateur

  • Vincent Jay

    Responsable de projets

    Suivre
  • Dernière modération le 14/09/2016 - 11:07

    Auteur de la page

  • Vincent Jay

    Responsable de projets

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Education
     Appel à projets
     Valorisation