JMH 2022 : la commune de Garoua 2 décroche le 2è prix du Concours national ‘’Villes propres’’ au Cameroun

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2022-10-04 13:54:36
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 303

Le maire de Garoua 2, M. Oumarou, a reçu solennellement le précieux sacre (assortie d’un chèque de 60 000 000 Fcfa), le 03 octobre 2022 à Bertoua (est-Cameroun). Derrière Yaoundé 5 qui a décroché la palme d’or du Concours national ‘’Villes propres’’ 2022 au Cameroun, organisé par le ministère de l’Habitat et du Développement urbain (MINHDU).

C’était au cours de la célébration nationale de la 36è édition de la Journée mondiale de l’habitat (JMH) placée sous le thème : «Combler le fossé. Ne laisser personne ni aucun lieu de côté», présidée par la MINHDU, Célestine Ketcha Courtès.

Qui veut aller loin ménage sa monture. 7è national au cours de l’édition 2021, la commune de Garoua 2 s’est résolument mise au boulot. Et pour venir à bout de l’insalubrité dans les 52 quartiers que compte la municipalité qui fait la fierté du département de la Bénoué (région du Nord), le jeune Oumarou va nouer de fructueux partenariats et doté son dynamique personnel, entre autres, des bacs à ordures, brouettes, tricycles, pelles, râteaux, balais, gants de protection et machettes. Un matériel de travail manifestement à la hauteur de ses ambitions. Non sans oublier ses projets aux relents futuristes, notamment la transformation des déchets en engrais et développer la pratique de l’agriculture bio à travers l’arrondissement de Garoua 2.

En effet, le Concours national ‘’Villes propres au Cameroun est une campagne d’hygiène et de salubrité ouverte à toutes les communes/villes des 10 régions du Cameroun. «Nous voulons que les ordures soient transformées en or dur, c’est-à-dire faire des déchets des richesses qui rentrent dans l’économie circulaire», justifie Célestine Ketcha Courtès, la lauréate du Prix d’excellence des Nations-Unies pour le service public 2014, qui veut à travers cette plateforme inciter les Camerounais à prendre à bras le corps les questions de développement durable et promouvoir les villes durables au Cameroun.

Il est à relever que les termes de référence (TDR) rendus publics au cours du lancement solennel de cette compétition par la MINHDU, le 11 avril 2022, définissent clairement les critères d’évaluation des concurrents. À savoir, le nettoyage des rues, l’aménagement et l’embellissement des espaces publics, la lutte contre les encombrements temporaires ou permanents des voies, le marquage de la signalisation horizontale, l’enlèvement des ordures ménagères et éradication des dépotoirs sauvages, l’entretien de la voirie et réseaux divers, le ravalement des façades, etc.

Rendez-vous pris à Garoua, dans la région du Nord, pour l’édition 2023.

Le classement complet du Concours national ‘’Villes propres’’ 2022 au Cameroun, organisé en partenariat avec l’OMS et l’ONU-Habitat : 1er, Yaoundé 5 (100 millions Fcfa) ; 2è, Garoua 2 (60 millions) ; 3è, Bertoua 1er (50 millions), 4è, Bafoussam 2 (45 millions) ; 5è, Nkongsamba 1er (40 millions) ; 6è, Mayo-Darlé (30 millions) ; 7è, Ebolowa 2 (30 millions) ; 8è, Limbe 1er (30 millions) ; 9è, Yagoua (30 millions) et 10è, Nkambe (20 millions). Et le prix spécial résilience de 20 millions de Fcfa est revenu à Bamenda.

 Politiques publiques
 Concours villes propres
 Prix d'excellence
 Minhdu
 Cameroun

Modérateur

  • Dernière modération le 05/10/2022 - 12:12

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Politiques publiques
     Concours villes propres
     Prix d'excellence
     Minhdu
     Cameroun