Intelligence artificielle : le Camerounais Yannick Edouard Mekongo fabrique le robot Pi-car b Mars rover

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2021-05-10 00:02:42
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 3812

Aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années. À 23 ans, Yannick Edouard Mekongo monte un robot d’apprentissage. Selon le Camerounais, Pi-car b Mars rover est un robot susceptible de reconnaître la voix. Ainsi, par exemple, si le concepteur dit "Right", il prend la direction de la droite.

Cette innovation numérique est également capable de visualiser un obstacle placé devant elle, grâce aux radiofréquences et donc de changer de direction. Pi-car b peut suivre avec précision le parcours à lui indiqué par l’ingénieur. Si le chemin est une ligne noir, il suit celui-ci sans pour autant dépasser la ligne et s'arrête automatiquement à la fin de la ligne. Par ailleurs, il est capable de détecter des objets et de suivre des images. Si vous balancez un objet, le robot le suit du regard. Et si celui qui le manipule bouge, il en fait autant, en suivant l'objet et sans le quitter du regard.

D’après le jeune inventeur, son robot peut servir dans des domaines tels que : la surveillance (sécurité) ; la médecine, notamment à travers le traitement d'images (bien sûr, en y associant des codes informatiques) ; l'agriculture, grâce au traitement d'images par l'intelligence artificielle (notamment dans la reconnaissance des plantes). Il peut aider des personnes malvoyantes, en devenant leurs yeux, avec la détection des obstacles et le suivi automatiques des itinéraires. Et selon le Camerounais, la liste des opportunités présentées par Pi-car b qui fait déjà le buzz est loin d’être exhaustive.

Au demeurant, le découvreur de Pi-car b fait savoir que c’est un apprentissage qui lui a permis d'acquérir un certain nombre de compétences en robotique, qui vont lui permettre d'aller plus loin dans ses recherches à venir.

Actuellement, Yannick Edouard Mekongo est étudiant ingénieur informaticien en 5è année à Polyclinique en France.

Et comme si cela n’était pas suffisant, le très passionné du savoir digital fraîchement sorti du moule du Génie logiciel de l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun/Centre d’excellence technologique Paul Biya que dirige Armand Claude Abanda est en contrat de professionnalisation avec une multinationale australienne.

Il est à relever que ce virtuose des TIC n’est pas à sa première innovation digitale. Il a fait valoir son génie atypique dans plusieurs projets :

- Le 29 mai 2020, à travers une visioconférence organisée par l’IAI-Cameroun, Yannick Edouard Mekongo, a présenté WeMoney, un logiciel mis sur pied pour favoriser les transactions financières intelligentes, et partant la distanciation physique, l’une des mesures barrières anti-Covid-19.

- En 2018, avec des camarades de l'IAI-Cameroun, il a travaillé sur le projet Mousgoum VR 1.0 qui avait été présenté aux compétitions internationales de la Réalité virtuelle à Laval (France). La même année, le très dynamique prend une part active au projet La Supérette Solidaire de Mora (Réalité virtuelle/3D), de Mme Françoise Etoa.

- En 2017, l’ingénieux informaticien fait partie du projet Cameroon, Seeds for the future 2017.

«C'est le lancement et la création de ma start-up WeMoney Technology, qui aura pour base le projet WeMoney, ainsi qu’une mini industrie pour la conception des robots capables d’améliorer les conditions de vie des populations africaines, dans différents domaines», se projette le jeune qui fait honneur à l'Afrique en général et au Cameroun en particulier.

 Innovation
 TIC
 Robot
 innovation digitale
 TIC
 apprentissage
 invention
 intelligence artificielle
 Camerounais
 Yannick Mekongo

Modérateur

  • Dernière modération le 10/05/2021 - 08:58

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Innovation
     TIC
     Robot
     innovation digitale
     TIC
     apprentissage
     invention
     intelligence artificielle
     Camerounais
     Yannick Mekongo