Gefona Digital Foundation lance une enquête sur la sécurité des applications au Cameroun

  • par Cedric ABE EKOBO
  • /
  • 2020-08-25 10:00:02
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 1502

 

La cybercriminalité fait perdre aux pays d’Afrique subsaharienne près de 3 milliards de dollars chaque année (McAfee).Elle touche aussi bien les particuliers que les entreprises ou agences gouvernementales sans oublier les institutions financieres.Parmi ces attaques informatiques, on denombre les arnaques aux sentiments, le chantage video,les faux visas, les fausses offres d’emploi et bourses d'etudes,cyberescroquerie.Cependant la menace connait une mutation vers le ransomware (logiciel de rançon).On a encore en mémoire les attaques au logiciel qui ont touché en 2017 ,plusieurs pays africains voyant les données de plusieurs entreprises et institutions cryptées sous la contrainte du versement d’une rançon.

Cet état de chose témoigne du potentiel de la cybersécurité en Afrique bien que les Etats soient encore vulnérables face aux attaques. Toutefois, on note les efforts des entreprises et gouvernements qui investissent dans le développement des infrastructures, la formation des cadres locaux et amélioration du cadre règlementaire.

C’est dans cette lancé que le Cameroun, a pris une batterie de mesure pour faire face à ce fléau qu’est la cybercriminalité. On a eu la mise en place des agences de régulations et de sécurité électronique et informatique telles qu’Agence de Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC) qui est chargée de la régulation des activités de sécurité électronique et la régulation, le contrôle et le suivi des activités liées à la sécurité des systèmes d’information et des réseaux de communications électroniques, et à la certification électronique avec l’Agence de Régulation des Télécommunications.

Puis l’existence d’une législation spécifique en matière de cyber crime/securite au Cameroun, encadrée par la loi de décembre 2010 sur la cybersécurité et la cybercriminalité avec ses différents amendements. Nous avons notamment : la loi N°2010/012 du 21 décembre 2010 relative à la cyber sécurité et la cybercriminalité au Cameroun ;loi  N° 2010/013 du 21 décembre 2010 régissant les communications électroniques au Cameroun ; loi N° 2010/021 du 21 décembre 2010 régissant le commerce électronique au Cameroun ; loi N° 2015/006 du 20 avril 2015 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi N° 2010/013 du 21 décembre 2010 régissant les communications électroniques ; loi-cadre N° 2011/012 du 6 mai 2011 portant protection du consommateur au Cameroun.

Enfin, le Cameroun dispose d’une politique nationale de développement du numérique appelée plan « Cameroun Numérique 2020 » qui fixe le cadre de développement des compétences en matière du numérique et cyberdéfense.

 Cependant, les institutions gouvernementales et les entreprises privées continuent de subir les attaques des cybercriminels avec à la clé la dégradation de l’image du pays et d’énorme pertes d’argent à titre d’exemple l’ANTIC indique dans un rapport en 2015 une perte d’environ 3 milliards de francs CFA suite à des attaques de type skimming .On comprend donc qu’une riposte doit être organisée pour éradiquer ce phénomène et cela passe par la mise sur pied d’une véritable stratégie de cyber sécurité. C’est ainsi que GEFONA DIGITAL FOUNDATION qui désire contribuer à la mise en œuvre de cette stratégie, a mis sur pied l’étude ESA qui a été précède d’une étude diagnostique de l’écosystème de la cybersécurité au Cameroun. Une enquête auprès des entreprises sera donc organise à cet effet du 17 au 26 Aout 2020 dans les villes de Douala, Yaoundé et Bafoussam.

Au terme de cette phase d’enquête nous présenterons un rapport sur l’écosystème de la cyber sécurité des entreprises au Cameroun qui fournira des informations clés telles que :

  • L’adoption et les tendances technologiques,
  • La surface des attaques,
  • L'évolution des menaces et les défis en matière de sécurité.

Cette étude qui n’est qu’une première étape, vers l’amélioration de l’environnement de la sécurité des réseaux de communications électroniques et les systèmes d’information au Cameroun, vise à proposer, au regard de l’ensemble de préoccupations, un aperçu des niches possibles de mesures de protection du cyberespace camerounais et des applications des entreprises. Mais surtout, elle entend décliner le positionnement souhaité du Cameroun dans l’environnement numérique mondiale.

https://gefona.org/

Facebook:  https://www.facebook.com/GefonaDigital

Twitter:  https://twitter.com/GefonaF

linkedin: https://www.linkedin.com/company/gefona-digital-foundation 

 

 

 


 Ecosytème numérique
 Gefona Digital Foundation

Modérateur

  • Dernière modération le 24/08/2020 - 10:48

    Auteur de la page

  • Cedric ABE EKOBO

    Project Management and Operation Lead

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Ecosytème numérique
     Gefona Digital Foundation