Finance verte : Casablanca Finance City annonce la conférence " Climate finance Day "

Dans le cadre de la tenue de la COP22 à Marrakech, Casablanca Finance City a annoncé l’événement international de haut niveau « Climate Finance Day * » (CFD) qui se déroulera le 4 Novembre prochain à Casablanca. Casablanca Finance City succède ainsi à Paris EUROPLACE, qui avait organisé en 2015 dans le cadre de la COP21 la dernière édition de cette importante manifestation.

A cet égard, lors d’une conférence de presse organisée le lundi 16 mai au siège de CFC, les organisateurs ont dévoilé les thématiques principales qui seront abordées lors du CFD Casablanca qui devrait réunir investisseurs internationaux, représentants des organisations internationales et des organismes multilatéraux, membres de think tanks, ainsi qu’acteurs associatifs engagés dans le développement durable.

Parmi ces dernières : « les conditions cadre nécessaires à la massification des financements verts et le rôle à jouer par le secteur privé dans l’agenda climatique avec un accent particulier sur le continent africain. ». La conférence proposera également un focus sur la question du financement vert dans les secteurs de l’énergie et l’usage durable des terres dans l’agriculture. » Le CFD 2016 comptera des partenaires internationaux d’envergure tel que Paris EUROPLACE, la Banque Africaine de développement (BAD), la Banque Européenne d’Investissement (BEI), l’IDFC 1 (International Development Finance Club), UNPRI 2 (United Nations Principles for Responsible Investment)…

1 L’International Development Finance Club (IDFC) est une coalition large et inédite de 23 banques de développements dont la KfW allemande, la BAD, , l’Agence Française de Développement, l’AFD, la Banque de développement de l’Amérique latine – CAF, la banque brésilienne de développement BNDES, l’Agence de coopération internationale japonaise JICA, la CDG marocaine, etc. Ces institutions représentent un total de bilan de plus de 2.100 milliards de dollars et près de 100 milliards de dollars d’engagements annuels sur des investissements « verts » (2015).

2 Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies : réseau international de près de 1400 investisseurs ayant 59 Trillions de dollars sous gestion (derniers chiffres disponibles : Avril 2015) et travaillant à la mise en œuvre en pratique des principes pour l'investissement responsable. Les signataires contribuent ainsi au développement d'un système financier mondial plus durable.

Cet événement, labélisé COP22, ambitionne de présenter à la fin de ses travaux des recommandations pragmatiques contribuant au financement de l’agenda climatique international. Casa Finance City conduit ce projet ambitieux en lien avec la présidence marocaine de la COP22, avec l’appui des partenaires présents dans le comité scientifique, notamment Paris EUROPLACE, la Banque Africaine de développement, la Banque Européenne d’Investissement et le think tank I4CE, Institut pour l’Economie du Climat. Dédié au rôle de la finance privée avec la participation de banques publiques, le CFD sera suivi le lendemain d’une journée consacrée au rôle spécifique des banques de développement, organisée par le club IDFC.

Said Ibrahimi CEO de Casablanca Finance City Authority s’est exprimé à cette occasion « Casablanca prend le relais de « l’agenda de l’action » dans le domaine de la finance pour le climat. Notre objectif est de maintenir le « momentum » créé au cours des deux dernières années et particulièrement par la COP 21, en lui donnant une nouvelle impulsion vers l’action concrète et vers le Sud et l’Afrique en particulier. Nous nous inscrivons ainsi dans le cadre des ambitions de la présidence marocaine de la COP22. »

Citation De Bresson :’ Arnaud de Bresson, Délégué général de Paris EUROPLACE, a déclaré : « L’engagement du secteur financier dans son ensemble - investisseurs, banques, assureurs, sociétés de gestion –, et en particulier des acteurs français, a été très fort au moment de la COP21 et du Climate Finance Day 2015. L’objectif doit être aujourd’hui de passer des principes décidés à la COP21 aux réalisations et de mobiliser l’ensemble des acteurs, publics et privés, au plan international. Les actions prioritaires portent, notamment, sur le développement des Green Bonds et des investissements en matière de transition énergétique, la poursuite du mouvement de décarbonation des portefeuilles d’actifs, et d’élargir le focus de la transition énergétique/ adaptation dans les pays émergents, notamment dans les pays d’Afrique et à leur financement.

Communiqué de presse


 Casablanca     04/11 - 04/11/2016
Modéré par : Webmestre Finnov

Autres actualités dans "Evénements"

Forum National du FIJEV au Gabon : Jeunesse et emplois verts, leviers de croissance économique durable

Publié le 03 mai 2019 - 10:01

La fête nationale de la jeunesse et Sa première édition du FORUM NATIONAL JEUNESSE ET EMPLOI VERTS sur le thème : « Jeunesse et emploi verts, leviers de croissance économique durable » se déroulera du 6 au 8 juin 2019 à Libreville (...)

Sommet régional d'Afrique de l'Ouest de l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi)

Publié le 12 avril 2019 - 13:52

Le premier Sommet régional d'Afrique de l'Ouest de l'Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi) réunira des chefs d'État, des dirigeants de banques de développement multilatérales, des représentants gouvernem (...)

L’autonomisation des femmes sénégalaises, clé du progrès économique: A L'APPEL DE Khombole au chevet des femmes

Publié le 09 avril 2019 - 15:49

Les femmes et les filles constituent plus de la moitié de la population sénégalaise.  Elles ont cependant moins accès à l'éducation, à la santé et à l'économie. De plus, elles ont également moins d’opportunités de faire entendre leurs (...)


  • Publié le 27 juil. 2016 - 15:34 GMT
    par Webmestre Finnov|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 881 fois
 Economie verte






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015