Filière maïs : l’IRAD (Cameroun) forme des jeunes chercheurs et techniciens aux techniques de production durable des semences de pré-base et de base.

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2020-09-23 12:17:49
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 1495

L’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD) que manage le Dr. Noé Woïn organise, du 24 au 26 septembre 2020 à Yaoundé (capitale du Cameroun), un atelier de formation aux techniques de production durable des semences de maïs de pré-base et de base à l’endroit de 25 jeunes chercheurs et techniciens de ses structures opérationnelles disséminées à travers le territoire national.

Les 11 modules autour desquels sera axée cette formation sont : «Importance de la semence de qualité dans la production agricole ; généralités sur les variétés composites, les variétés synthétiques, les lignées parentales endogames et les variétés hybrides de maïs ; maintenance et multiplication des lignées endogames de maïs ; maintenance des semences de pré-base des variétés composites de maïs ; production de semences de base des variétés composites ; production de semences hybrides de maïs ; alternatives pour la production face au problème de perturbations climatiques ; rappels sur le cadre légal, le contrôle de qualité et la certification des semences des variétés de maïs au Cameroun ; gestion des bio-agresseurs en production des semences de maïs ; planification et programmation de la production des semences ; et travaux pratiques».

L’objectif de cet atelier qui intervient 6 jours après celui organisé à Garoua (nord-Cameroun) sur le sorgho est d’accroître la disponibilité des semences de base de maïs par le renforcement de capacités des 25 nouveaux chercheurs et techniciens de l’IRAD retenus sur les techniques appropriées de production de semences.

En effet, le matériel végétal étant un facteur important de la productivité des espèces cultivées et de l’amélioration du revenu de l’agriculteur, l’IRAD entend ainsi mettre à la disposition des producteurs des semences améliorées.

Au fil des ans, l’IRAD a développé une gamme assez large de variétés de maïs adaptées aux différentes agroécologies du Cameroun ainsi que des techniques de productions appropriées.

D’après les organisateurs, les 2 premiers jours seront consacrés aux exposés en salle et le 3è jour aux travaux pratiques.

En rappel, la variété de maïs Coca SR faisait partie des quatre médailles d’or de l’innovation remportées par le Cameroun au Salon International des Inventions de Genève (Suisse), en avril 2016.


 Agro-alimentaire
 maïs
  semences
  renforcement des capacités
  production
  chercheurs
  techniciens
  IRAD
  Cameroun

Modérateur

  • Dernière modération le 25/09/2020 - 16:57

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Agro-alimentaire
     maïs
      semences
      renforcement des capacités
      production
      chercheurs
      techniciens
      IRAD
      Cameroun