‘’Cette formation m’a permis d’améliorer mes connaissances en secrétariat bureautique et en entrepreneuriat’’, confie Sofia Adamou Kodji, la 500 millième séminariste de MIJEF 2035 de l’IAI-Cameroun

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2023-02-11 13:49:09
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 1261
‘’Cette formation m’a permis d’améliorer mes connaissances en secrétariat bureautique et en entrepreneuriat’’, confie Sofia Adamou Kodji, la 500 millième séminariste de MIJEF 2035 de l’IAI-Cameroun

Sofia Adamou Kodji, âgée de 39 ans, a reçu, le 10 février 2023 à Yaoundé, son parchemin de fin de formation en informatique des mains de la ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille (MINPROFF), Marie-Thérèse Abéna Ondoa, représentante personnelle de la première Dame Chantal Biya, marraine nationale du précieux projet un Million de Jeunes, d’Enfants et de Femmes pour l’émergence à l’horizon 2035 (MIJEF 2035) lancé au Cameroun en 2015. En présence d’un parterre de personnalités de la République et du Représentant-résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun/Centre d’excellence technologique Paul Biya, Armand Claude Abanda.

Lisez plutôt la dynamique juriste, enseignante dans la ville de Mokolo (région de l’Extrême-Nord) et mère de deux enfants qui exprime sa satisfaction et gratitude à l’endroit des promoteurs de MIJEF 2035 :

«Je suis vraiment émue de l’attestation de fin de formation aux TIC reçue ce jour. Je profite de l’occasion qui m’est offerte pour demander aux jeunes et surtout aux femmes de venir aussi suivre la formation en informatique. Car, aujourd’hui le numérique intervient dans toutes les activités de la société.

Je tiens à remercier la première Dame Mme Chantal Biya, marraine nationale de MIJEF 2035, et le Représentant-résident de l’IAI-Cameroun, M. Armand Claude Abanda qui m’a donné l’opportunité de suivre cette formation dont je suis la 500 millième récipiendaire. Je dois avouer que cet apprentissage m’a permis d’améliorer mes connaissances, notamment en secrétariat bureautique et en entrepreneuriat. Et je compte partagez cette riche expérience avec les autres à Mokolo…».

Le couronnement de cette jeune dame du Grand-Nord est une preuve à suffire que MIJEF 2035 couvre toute l’étendue du territoire national, comme l’a voulu sa marraine nationale.

Et 8 ans après son lancement, les observateurs sont unanimes à reconnaître que MIJEF 2035 (ayant succédé à l’Opération 100 000 femmes à l’horizon 2012) a permis au Cameroun d’arrimer, en un temps record, des milliers de personnes (élèves, étudiants, chômeurs, commerçants, ménagères, agriculteurs, enseignants, motos-taximen, ministres de culte, chefs traditionnels, fonctionnaires, infirmes, minorités, hommes en tenue…) à l’usage des TIC.

Un véritable exploit réalisé en Afrique subsaharienne par Armand Claude Abanda, à travers cette plateforme qui offre une formation axée sur des modules, fondamentaux dans la société actuelle en pleine digitalisation, que sont notamment : Microsoft Word, Excel, et PowerPoint, Internet, réseaux sociaux, maintenance informatique, initiation à l’entrepreneuriat et à la citoyenneté.

 TIC
 Autonomisation de la femme par les TIC
 MIJEF 2035
 IAI-Cameroun

Modérateur

  • Dernière modération le 13/02/2023 - 08:56

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     TIC
     Autonomisation de la femme par les TIC
     MIJEF 2035
     IAI-Cameroun