Célestine Ketcha Courtès à l'école des stratégies européennes pour 2030

Membre de la Global Taskforce des gouvernements locaux et régionaux, Célestine Ketcha Courtès (maire de la commune de Bangangté, ouest-Cameroun) a pris part au Forum mondial des Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), du 22 au 26 janvier 2018 à Barcelone (Espagne). Sur invitation de la secrétaire générale de CGLU, Mme Emilia Saiz.

Une session sous forme de table-ronde de haut niveau ayant pour intitulé général : «Des partenariats locaux pour le développement mondial par le biais de Global Taskforce».

Intervenant le 25 janvier au titre de leadership de CGLU, dans la table-ronde 2 titrée : ‘’opportunités pour tou.te.s’’, en qualité de Championne des 10 Champions CGLU de la coopération au développement et membre de la Global Taskforce des gouvernements locaux et régionaux, Mme Courtès a présenté l’approche de la gestion inclusive de la ville socle de la paix, la stabilité et le développement durable, en prenant l’exemple «du prix meilleur moto-taximan, cible prise en grande considération par le chef de l’Etat camerounais».

Une approche qui matérialise la prise en compte des jeunes, des filles et des femmes. En effet, il est un fait que partout dans le monde «les gouvernements locaux ont démontré qu’ils pouvaient améliorer la politique sociale, culturelle et économique, en favorisant un environnement de collaboration et de dialogue avec leurs citoyens». Et la commune de Bangangté est un bel exemple en matière d’approche politique économique et socioculturelle inclusive.

Les assises qui se sont tenues dans la ville espagnole avaient pour objectif d’approfondir les partenariats qui vont permettre aux exécutifs locaux de répondre aux priorités stratégiques approuvées par le Conseil mondial de Hangzhou (Chine) en décembre 2017 et de renforcer les synergies du réseau pour les actions conjointes des maires, notamment la mise en place d’un hub de CGLU Local4Action.

Au regard de son dynamisme et de la pertinence de ses pratiques communales, la maire de la ville camerounaise lauréate du Prix de l’ONU pour le Service public 2014 est prise pour modèle par Mme Emilia Saiz des CGLU et son staff.

Au demeurant, selon les organisateurs, les conclusions et recommandations issues de la session dans la ville espagnole «vont inspirer les futures actions et stratégies renouvelées sur les principaux domaines de mise en œuvre de l’Agenda mondial» dont l’échéance est en 2030.

Article invité Médiaterre - Rédacteur Pierre Amougou

Source de l'information


Autres actualités dans "Coups de projecteur"

24 collections du petit mil expérimentées par l'IRAD à l'extrême-nord du Cameroun

Publié le 14 févr. 2019 - 15:11

Pour retenir à terme les variétés qui présentent un rendement à fort potentiel et une bonne résilience face aux maladies des cultures et aléas climatiques, particulièrement dans la zone agroécologique soudano-sahélienne favorable à (...)

Premiers retours sur les Rencontres francophones de la vidéo mobile

Publié le 11 févr. 2019 - 17:23

Retrouvez tous les articles publiés  lors de la toute récente troisième édition des Rencontres  francophones de la vidéo mobile sur le blog du site Video-mobile, articles préparés par les étudiants de l'Institut Pratique du Journalism (...)

Inspiration : découvrez Aminata Garba, "l'ingénieure venue du désert"

Publié le 30 janv. 2019 - 10:59

Une publication SciDev.Net 2019 sous licence Creative Commons AttributionAuteur : Julien Chongwang Au nombre des vingt lauréats de la deuxième édition du Next Einstein Forum (NEF), tenue en mars 2018 à Kigali au Rwanda, se trouvaient (...)


  • Publié le 31 janv. 2018 - 15:27 GMT
    par Redaction FINNOV|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 622 fois
 Culture
 Economie verte
 Education
 Entrepreneuriat
 Francophonie
 Porteur de projet
 Prix
 Valorisation






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015