Célestine Ketcha Courtès à l'école des stratégies européennes pour 2030

Membre de la Global Taskforce des gouvernements locaux et régionaux, Célestine Ketcha Courtès (maire de la commune de Bangangté, ouest-Cameroun) a pris part au Forum mondial des Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), du 22 au 26 janvier 2018 à Barcelone (Espagne). Sur invitation de la secrétaire générale de CGLU, Mme Emilia Saiz.

Une session sous forme de table-ronde de haut niveau ayant pour intitulé général : «Des partenariats locaux pour le développement mondial par le biais de Global Taskforce».

Intervenant le 25 janvier au titre de leadership de CGLU, dans la table-ronde 2 titrée : ‘’opportunités pour tou.te.s’’, en qualité de Championne des 10 Champions CGLU de la coopération au développement et membre de la Global Taskforce des gouvernements locaux et régionaux, Mme Courtès a présenté l’approche de la gestion inclusive de la ville socle de la paix, la stabilité et le développement durable, en prenant l’exemple «du prix meilleur moto-taximan, cible prise en grande considération par le chef de l’Etat camerounais».

Une approche qui matérialise la prise en compte des jeunes, des filles et des femmes. En effet, il est un fait que partout dans le monde «les gouvernements locaux ont démontré qu’ils pouvaient améliorer la politique sociale, culturelle et économique, en favorisant un environnement de collaboration et de dialogue avec leurs citoyens». Et la commune de Bangangté est un bel exemple en matière d’approche politique économique et socioculturelle inclusive.

Les assises qui se sont tenues dans la ville espagnole avaient pour objectif d’approfondir les partenariats qui vont permettre aux exécutifs locaux de répondre aux priorités stratégiques approuvées par le Conseil mondial de Hangzhou (Chine) en décembre 2017 et de renforcer les synergies du réseau pour les actions conjointes des maires, notamment la mise en place d’un hub de CGLU Local4Action.

Au regard de son dynamisme et de la pertinence de ses pratiques communales, la maire de la ville camerounaise lauréate du Prix de l’ONU pour le Service public 2014 est prise pour modèle par Mme Emilia Saiz des CGLU et son staff.

Au demeurant, selon les organisateurs, les conclusions et recommandations issues de la session dans la ville espagnole «vont inspirer les futures actions et stratégies renouvelées sur les principaux domaines de mise en œuvre de l’Agenda mondial» dont l’échéance est en 2030.

Article invité Médiaterre - Rédacteur Pierre Amougou

Source de l'information


Autres actualités dans "Coups de projecteur"

LE LABNUMERIQUE #DigitalSenior

Publié le 15 mai 2018 - 00:00

Histoire Des Peuples - HDP - est dédiée à tous les curieux de l'histoire des peuples, des pratiques culturelles, médicinales, traditionnelles et plus globalement, tout ce qui se rapporte dans le champs du patrimoine immatériel d'un (...)

Retour sur la 1ère édition du forum « Entreprendre en Francophonie »

Publié le 25 avril 2018 - 09:33

Communiqué de presse de l'OIF : Organisé par l’OIF les 19 et 20 avril 2018, le forum « Entreprendre en Francophonie » a réuni plus de 300 participants à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin, à Cotonou. La thématique de cette (...)

#EmpowerWomen LA LUTTE CONTRE LES INÉGALITÉS HOMMES-FEMMES À L’HEURE DE LA FINANCE EN LIGNE

Publié le 24 avril 2018 - 15:16

Source : Banque mondiale Extrait de l’article : « Les femmes des pays en développement ont en général beaucoup de mal à démarrer ou développer une activité. Les PME féminines sont souvent exclues du système financier formel, confronté (...)


  • Publié le 31 janv. 2018 - 15:27 GMT
    par Redaction FINNOV|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 252 fois
 Culture
 Economie verte
 Education
 Entrepreneuriat
 Francophonie
 Porteur de projet
 Prix
 Valorisation






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015