Cameroun : une centaine de jeunes chercheurs formés à la culture de l'innovation

Par Pierre Amougou Publication initiale sur Mediaterre Afrique Centrale

Avec l’appui du CIRAD, les bénéficiaires du séminaire organisé par le ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI) ont reçu des connaissances, méthodes et outils leur permettant d’adopter une posture de recherche pour le développement, du 06 au 17 juin 2017 à Yaoundé.

Dans le cadre de sa politique volontariste en faveur de la valorisation des résultats de la Recherche au Cameroun, la ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Dr Madeleine Tchuinté vient d’organiser un séminaire de formation afin de fournir aux jeunes chercheurs nouvellement recrutés dans son département ministériel les connaissances, méthodes et outils leur permettant d’adopter une posture de Recherche pour le développement.

L’atelier supervisé par le secrétariat exécutif du Contrat de désendettement et de développement-Programme d’appui à la recherche (C2D-PAR) au MINRESI sous l’égide du Pr Roger Isaac Tchouamo a, selon les organisateurs, bénéficié de l’expertise du Centre de coopération internationale en recherche agronomique (CIRAD).

Dans le cadre du Contrat de désendettement et développement (C2D), une plateforme innovante de la France pour financer le développement au Cameroun à travers l’annulation et la reconversion de sa dette extérieure.

Les modules dispensés à ces novices du secteur pointilleux que celui de la recherche ont porté sur le cadre conceptuel d’analyse de l’innovation ; la conception et l’outil pour évaluer les conditions économiques de réalisation et valorisation de l’innovation ; le concept et les outils pour évaluer et valoriser l’innovation ; la co-construction des conditions d’appropriation et de suivi des innovations ; les méthodes et démarches d’évaluation d’impact de la recherche sur le développement ; la construction de sa base bibliographique, la publication de ses résultats et la valorisation de ses publications.

Pour une bonne assimilation, les présentations des experts retenus ont été faites sous forme de cours magistraux et de travaux dirigés.

Au demeurant, cet atelier de formation a pour objectifs finaux : présenter l’évolution des concepts de base liés à l’innovation, proposer un cadre d’analyse des conditions économiques d’évaluation de l’innovation et de sa valorisation, mettre en application pratique les outils et concepts sur des cas réels, présenter des outils et dispositifs de pilotage (suivi) et management de l’innovation, proposer un ensemble d’outils et des méthodes de communication et de valorisation des résultats de recherche, et mettre en application des outils proposés.


Autres actualités dans "Coups de projecteur"

Les prix d'Africa code, l'innovation numérique au féminin

Publié le 07 juin 2018 - 17:35

Le concours d’innovation numérique féminin « Africa code », initié par le Ministère égyptien de la Jeunesse et des Sports, le PNUD Egypte et Microsoft a été organisé cette année en partenariat avec l’OIF, au Caire, du 10 au 16 mai (...)

Retour sur le concours #AgrohackGuinée

Publié le 07 juin 2018 - 16:39

L'incubateur SABOUTech sise en Guinée Conakry a réalisé un compte-rendu du Hackaton "Agro Hack Guinée" qui s'est tenu à la fin du mois d'avril et durant lequel plusieurs innovations ont été mises à l'honneur.Le secteur agricole appuyé (...)

La #Startup TradeDepot basée au Nigeria lève 3 millions de dollars

Publié le 24 mai 2018 - 10:49

Voici un extrait de l’article sur TradeDepot qui envisage de digitaliser la chaîne logistique : « Basée à Lagos, la startup nigériane TradeDepot vient de lèver 3 millions de dollars auprès de Partech Africa. Objectif : digitaliser (...)


  • Publié le 22 sept. 2017 - 16:17 GMT
    par Webmestre Finnov|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 420 fois
 Agro-alimentaire
 Entrepreneuriat
 Formation
 Innovation
 Politiques publiques






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015