Cameroun : le gouvernement imprègne les agriculteurs de la région du sud des techniques culturales modernes, à travers «l’École paysanne»

Du 17 au 28 mars 2014, près de 1000 producteurs des localités de Nsélang-Nvoula (dans le département de la Mvila), Meyomessi et Meyomessala (dans le département du Dja-et-Lobo), ont, à travers «l’École paysanne» initiée par le ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI), été formés aux nouvelles techniques culturales en vue de mettre sur pied des champs semenciers locaux.

A travers des sessions de formation, des paysans ont reçu des enseignements des chercheurs et techniciens de l’Institut de recherches agronomiques pour le développement (IRAD) : la préparation du sol, la pose des jalons et gabarits, l’ensemencement des cultures, la technique de multiplications rapides et d’implantation des semences améliorées de base. Mieux, les seigneurs de la terre ont été préparés à l’agriculture de seconde génération, en cours de matérialisation à travers le pays.

«Je suis à Meyomessala, porteuse d’un message du gouvernement de la République articulé autour d’un concept de partenariat public/privé pour le renforcement des capacités des acteurs du développement agricole: «l’Ecole paysanne», soutiendra Madeleine Tchuinte, ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Cameroun.

L’agriculture étant un levier de croissance et de lutte contre la pauvreté, cette initiative viendra indubitablement améliorer les conditions de vie des populations et booster la production agricole dans le Sud.

Au terme de cette vaste compagne agricole, en plus des enseignements et techniques culturales dispensées aux participants, un don du matériel végétal amélioré composé de 7,5 tonnes de maïs, 3 tonnes de riz pluvial NERECA, 240.000 boutures de manioc, 2.500 grains germés de palmiers à huile et 750 tubercules mères d’ignames issues de l’IRAD a été gratifié aux populations par la ministre Madeleine Tchuinte.

Pierre Amougou


Modéré par : Vincent Jay

Autres actualités dans "Information"

’Le Cameroun présente une offre de formation universitaire relevée et très étendue pour les pays de la sous-région, voire au-delà, selon le Président exécutif du FUGEC CEMAC, Armand Claude Abanda

Publié le 01 déc. 2019 - 16:33

Dans un entretien, au terme de la 2è édition du Forum des Universités et Grandes Écoles du Cameroun (FUGEC) en zone CEMAC à Libreville le 27 novembre 2019, Armand Claude Abanda déroule l’éventail des formations universitaires professi (...)

Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2019

Publié le 26 nov. 2019 - 13:26

L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science : 20 chercheuses africaines récompensées Dakar, le 22 novembre 2019 – Hier soir, lors d’une Cérémonie organisée à Dakar dans le cadre de la 10ème édition de son programme régional Pour les (...)

Restauration de la mangrove sur le littorale de Boffa en République de Guinée

Publié le 07 nov. 2019 - 22:53

Le Réseau National de la Société Civile pour l’Environnement et le Développement Durable (ReNaSCEDD) avec l’appui de l’entreprise française Reforest’Action a planté 20 000 palétuviers dans les villages côtiers de la Commune rurale (...)


  • Publié le 03 avril 2014 - 12:05 GMT
    par Pierre Amougou|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 899 fois






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015