AgriHack: quand les Objets connectés (IoT) s'invitent dans l'agriculture au Sénégal

 Du 26 au 27 Août dernier s’est tenu un Hackathon sur les objets connectés (IoT en Anglais ou IDO) ou Internet des Objets,

Durant deux jours, une trentaine de jeunes étudiants et passionnés de nouvelles technologies se sont constitués en plusieurs groupes, pour relever les défis liés aux problèmes que rencontrent les agriculteurs Sénégalais.

- Trouver une solution basée sur les IoT pour résoudre le problème d’irrigation et de salinisation de l’eau dans les zones de riziculture. Pour les équipes : KhomiAuto, Knowledges, Atech+LightTech.

et d'autres part

- Trouver une solution IoT qui permette de lutter contre les oiseaux dévastateurs qui détruisent les récoltes des paysans.

pour les équipes Controlla, Innov+CPSA

En fin de soirée du 27, les résultats fut plus que satisfaisant avec des équipes déterminées à trouver des solutions pour les différents challenges. Au total 5 prototypes fonctionnels ont été développés par les 05 groupes constitués, avec des originalités particulières des unes des autres. Toutefois il a été choisi les deux meilleurs projets pour les deux catégories.

Le vainqueur de la catégorie destinée à l’irrigation fut l’équipe AtechLightTech.

Cette équipe nous a réalisé un dispositif qui permet automatiquement de détecter le niveau de l’eau, (trop plein, peu plein) et niveau de salinité, d’envoyer ces informations via un système radio ou GSM/GPRS dans une base de données, ou directement au propriétaire du champ. Le dispositif peut également déclencher le système d’irrigation si il y’a un maque d’eau et/ou évacuer le trop plein d’eau. Il régule la qualité de l’eau si elle est par exemple trop salée. Enfin toutes ses données sont visualisables sur une plateforme web avec des graph très bien détaillés, qui permettront la prise de décision et anticipation des potentiels problèmes.

Le vainqueur de la catégorie des oiseaux dévastateurs et rongeur de plants est l’équipe CONTROLLA constitué des Etudiants de l’ESMT (Ecole Supérieur Multinationale de Télécommunication),

Cette équipe nous à produit un système intelligent qui détecte à l’aide de capteurs de mouvement et ultrason, la présence d'oiseaux, et déclenche une alarme avec la tonalité du prédateur du rongeur à chasser. Le système collecte en même temps les données de fréquentation de ces oiseaux ou rongeurs et les envois via radio, GSM/GPRS ou 3G à une base de données qui peut être visualisée via une plateforme web dédiée. Le système truffer de capteurs de fumé envoie également un signal si il y’a un risque de feu de brousse.

La soirée s’est terminée pas la remise des prix aux lauréats.

Pour la suite un an d’accompagnement sera offert aux équipe pour une amélioration du prototype et un prmier test en grandeur nature.

Ce hachathon organisé par AfriStack en partenariat avec e FabLab de Dakar, DefkoAkNiep, fut un première au Sénégal et une superbe expérience pour les amoureux des IoT et les developpeurs du pays.


Modéré par : Vincent Jay

Autres actualités dans "Information"

Cap sur la création d’une plateforme d’innovation et le business cluster pour la production d’un café arabica de qualité au Cameroun

Publié le 20 mai 2019 - 15:33

En vue de lancer la production d’un café arabica de qualité au Cameroun, un atelier réunissant les acteurs de la région de l’Ouest présidé par le Directeur général adjoint (DGA) de l’Institut de recherche agricole pour le développemen (...)

L’Organisation Internationale de la Francophonie et le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères annoncent le lancement du 1er appel à initiatives francophone en faveur de la société civile.

Publié le 09 mai 2019 - 08:58

Il vise à soutenir des initiatives de la société civile francophone contribuant à la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Ce dispositif doit permettre de favoriser la reconnaissance du rôle de la société civile (...)

43 millions Fcfa alloués à 30 jeunes de l’Adamaoua (nord-Cameroun) ayant opté pour l’entrepreneuriat agricole

Publié le 09 mai 2019 - 08:36

En plus d’être le château d’eau du Cameroun, la région de l’Adamaoua, selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), Gabriel Mbairobé, est désormais le grenier de l’agriculture du pays. C’est ainsi que des (...)


  • Publié le 09 sept. 2016 - 00:00 GMT
    par K. Dodji HONOU|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 2790 fois
 FabLab
 Technologies
 Innovation
 Hackathon
 Agro-alimentaire
 Afrique






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015