9 jeunes sourds-muets formés aux TIC par l’IAI-Cameroun à Nkolmebanga (centre-Cameroun)

Des jeunes du Centre d’accueil et d’éducation spécialisée des enfants déficients auditifs (CAESEDA) de Nkolmebanga ont reçu leurs Attestations de fin de formation aux technologies de l’information et de la communication (TIC), le 26 janvier dans l’arrondissement de Sa’a, le 26 janvier 2019.

Dans le cadre du projet «un Million de jeunes, d’enfants et de femmes» (MIJEF) 2035, parrainé par la Première dame Chantal Biya, l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun que dirige Armand Claude Abanda a formé neuf (09) sourds-muets du CAESEDA, dans le département de la Lékié, région du Centre.

En effet, pendant un an, ces enfants pas comme les autres, parce que déficients auditifs, ont reçu une formation dans les modules (niveau I) Microsoft Word, Excel, Internet et Entrepreneuriat.

Parallèlement, quatre (04) formateurs des déficients auditifs formés pendant deux semaines par les enseignants de l’IAI-Cameroun/ Centre d’excellence technologique Paul Biya afin de pouvoir continuer la transmission des connaissances requises en informatique (Microsoft Word, Excel, Internet, réseaux sociaux et initiation à l’entreprenariat) à cette catégorie sociale ont aussi reçu leurs parchemins.

L’occasion faisant le larron, les bénéficiaires, à travers leur porte-parole, ont témoigné leur gratitude à la sollicitude remarquée de la marraine nationale du MIJEF 2035 et de l’IAI-Cameroun qui vulgarisent depuis quelques années non seulement l’outil informatique à travers les opérations 100 000 Femmes à l'horizon 2012 (hier) et MIJEF 2035 (aujourd’hui), mais pensent particulièrement aux personnes handicapées, à l’instar des enfants déficients auditifs de Nkolmebanga.

Pour mémoire, le 26 avril 2018, deux jeunes filles du CAESEDA (créé en 2015) ayant bénéficié d’un apprentissage de trois mois, administré également par les enseignants du Centre d’excellence technologique Paul Biya avaient reçu leurs Attestations de fin de formation en TIC. Et à l’époque, le Représentant résident avait remis un important lot de matériel informatique pour l’ouverture d’un Point focal IAI-Cameroun à Nkolmebanga.


Modéré par : Redaction FINNOV

Autres actualités dans "Information"

L'imagerie par satellite aide le Ghana à lutter contre l'exploitation minière illégale

Publié le 16 juil. 2019 - 14:38

Un article de Gilbert Nakweya pour SciDev Les autorités utilisent des données satellitaires pour éradiquer le fléau de ses forêts et de ses terres agricoles, écrit Gilbert Nakweya.  [ACCRA] Jane Gyampo, résidente du village de Sejima (...)

L’Union Européenne investit dans les énergies renouvelables au Nigéria

Publié le 09 juil. 2019 - 10:23

Afin de développer les solutions énergétiques dites « hors réseau », l’Union Européenne va investir 165 millions de dollars pour financer le Programme Nigérian d’Energie Renouvelable. Ce financement veut aider le Nigeria à créer de (...)

‘’La Charte des collectivités locales pour l’égalité de genres en Afrique s’inscrit dans le Plan d’action stratégique du REFELA décliné en 5 axes innovants pour la femme et la petite fille africaines…’’, a exprimé la vice-présidente du REFELA, Mme Élise H

Publié le 09 juil. 2019 - 10:08

Lors du 1ère conclave du Comité des maires Europe-Afrique à Paris (France), du 02 au 04 juillet 2019 à Paris, axé principalement sur la rédaction d’une Charte des collectivités locales pour l’égalité de genres en Afrique, la Camerouna (...)


  • Publié le 04 mars 2019 - 17:00 GMT
    par Pierre Amougou|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 337 fois
 Numérique
 Tic
  jeunes
  sourds-muets
  IAI-Cameroun
  formation






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015