9 jeunes sourds-muets formés aux TIC par l’IAI-Cameroun à Nkolmebanga (centre-Cameroun)

Des jeunes du Centre d’accueil et d’éducation spécialisée des enfants déficients auditifs (CAESEDA) de Nkolmebanga ont reçu leurs Attestations de fin de formation aux technologies de l’information et de la communication (TIC), le 26 janvier dans l’arrondissement de Sa’a, le 26 janvier 2019.

Dans le cadre du projet «un Million de jeunes, d’enfants et de femmes» (MIJEF) 2035, parrainé par la Première dame Chantal Biya, l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun que dirige Armand Claude Abanda a formé neuf (09) sourds-muets du CAESEDA, dans le département de la Lékié, région du Centre.

En effet, pendant un an, ces enfants pas comme les autres, parce que déficients auditifs, ont reçu une formation dans les modules (niveau I) Microsoft Word, Excel, Internet et Entrepreneuriat.

Parallèlement, quatre (04) formateurs des déficients auditifs formés pendant deux semaines par les enseignants de l’IAI-Cameroun/ Centre d’excellence technologique Paul Biya afin de pouvoir continuer la transmission des connaissances requises en informatique (Microsoft Word, Excel, Internet, réseaux sociaux et initiation à l’entreprenariat) à cette catégorie sociale ont aussi reçu leurs parchemins.

L’occasion faisant le larron, les bénéficiaires, à travers leur porte-parole, ont témoigné leur gratitude à la sollicitude remarquée de la marraine nationale du MIJEF 2035 et de l’IAI-Cameroun qui vulgarisent depuis quelques années non seulement l’outil informatique à travers les opérations 100 000 Femmes à l'horizon 2012 (hier) et MIJEF 2035 (aujourd’hui), mais pensent particulièrement aux personnes handicapées, à l’instar des enfants déficients auditifs de Nkolmebanga.

Pour mémoire, le 26 avril 2018, deux jeunes filles du CAESEDA (créé en 2015) ayant bénéficié d’un apprentissage de trois mois, administré également par les enseignants du Centre d’excellence technologique Paul Biya avaient reçu leurs Attestations de fin de formation en TIC. Et à l’époque, le Représentant résident avait remis un important lot de matériel informatique pour l’ouverture d’un Point focal IAI-Cameroun à Nkolmebanga.


Modéré par : Redaction FINNOV

Autres actualités dans "Information"

Restauration de la mangrove sur le littorale de Boffa en République de Guinée

Publié le 07 nov. 2019 - 22:53

Le Réseau National de la Société Civile pour l’Environnement et le Développement Durable (ReNaSCEDD) avec l’appui de l’entreprise française Reforest’Action a planté 20 000 palétuviers dans les villages côtiers de la Commune rurale (...)

KUFANYA incubateur pour entrepreneurs migrants en Tunisie

Publié le 04 nov. 2019 - 08:39

ABL * KUFANYA INCUBATEUR Bonne nouvelle !Nous vous annonçons officiellement l'accord? entre l'OIM Tunisie - IOM Tunisia - et l'African Business Leaders relatif à l’exécution du projet " d'incubateur social pour entrepreneur migrant (...)

507 ingénieurs de travaux informatiques formés par l’IAI-Cameroun sur le marché du travail

Publié le 25 oct. 2019 - 22:44

Ces ingénieurs des travaux informatiques ont reçu leurs parchemins, le 25 octobre 2019 à Yaoundé. C’était au cours de la solennité de rentrée académique solennelle 2019-2020, placée sous le thème : «Intégration nationale et multicultu (...)


  • Publié le 04 mars 2019 - 17:00 GMT
    par Pierre Amougou|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 498 fois
 Numérique
 Tic
  jeunes
  sourds-muets
  IAI-Cameroun
  formation






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015