9 jeunes sourds-muets formés aux TIC par l’IAI-Cameroun à Nkolmebanga (centre-Cameroun)

Des jeunes du Centre d’accueil et d’éducation spécialisée des enfants déficients auditifs (CAESEDA) de Nkolmebanga ont reçu leurs Attestations de fin de formation aux technologies de l’information et de la communication (TIC), le 26 janvier dans l’arrondissement de Sa’a, le 26 janvier 2019.

Dans le cadre du projet «un Million de jeunes, d’enfants et de femmes» (MIJEF) 2035, parrainé par la Première dame Chantal Biya, l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun que dirige Armand Claude Abanda a formé neuf (09) sourds-muets du CAESEDA, dans le département de la Lékié, région du Centre.

En effet, pendant un an, ces enfants pas comme les autres, parce que déficients auditifs, ont reçu une formation dans les modules (niveau I) Microsoft Word, Excel, Internet et Entrepreneuriat.

Parallèlement, quatre (04) formateurs des déficients auditifs formés pendant deux semaines par les enseignants de l’IAI-Cameroun/ Centre d’excellence technologique Paul Biya afin de pouvoir continuer la transmission des connaissances requises en informatique (Microsoft Word, Excel, Internet, réseaux sociaux et initiation à l’entreprenariat) à cette catégorie sociale ont aussi reçu leurs parchemins.

L’occasion faisant le larron, les bénéficiaires, à travers leur porte-parole, ont témoigné leur gratitude à la sollicitude remarquée de la marraine nationale du MIJEF 2035 et de l’IAI-Cameroun qui vulgarisent depuis quelques années non seulement l’outil informatique à travers les opérations 100 000 Femmes à l'horizon 2012 (hier) et MIJEF 2035 (aujourd’hui), mais pensent particulièrement aux personnes handicapées, à l’instar des enfants déficients auditifs de Nkolmebanga.

Pour mémoire, le 26 avril 2018, deux jeunes filles du CAESEDA (créé en 2015) ayant bénéficié d’un apprentissage de trois mois, administré également par les enseignants du Centre d’excellence technologique Paul Biya avaient reçu leurs Attestations de fin de formation en TIC. Et à l’époque, le Représentant résident avait remis un important lot de matériel informatique pour l’ouverture d’un Point focal IAI-Cameroun à Nkolmebanga.


Modéré par : Redaction FINNOV

Autres actualités dans "Information"

‘’Construction des cafés-lumière’’ : le nouveau projet d’électrification rurale par l’énergie solaire pour le REFELA-Cam

Publié le 13 sept. 2019 - 08:07

Après "Femmes et énergie durable" qui illumine aujourd’hui nombre de communes au Cameroun dirigées par des femmes maires, ces dernières sont de nouveau sur la piste d’un autre projet énergétique similaire. ‘’Construction des cafés (...)

5 recommandations de la CAM3A sur la fermeture, la réhabilitation et la restauration des mines au Cameroun

Publié le 31 août 2019 - 18:43

Au terme de l’atelier de restitution des résultats de sa récente enquête assortie d’une note de la politique du Cameroun, intitulée : «Examen de la fermeture de mines et la réhabilitation des sites : défi et recommandations», le 2 (...)

Le personnel de l’IRAD (Cameroun) outillé à la protection et la gestion des risques liés aux incendies

Publié le 26 août 2019 - 00:00

Au cours d’un atelier organisé à la Direction générale managée par le Dr Noé Woïn, le 06 août 2019 à Yaoundé (capitale politique du Cameroun), une trentaine d’employés de l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD (...)


  • Publié le 04 mars 2019 - 17:00 GMT
    par Pierre Amougou|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 428 fois
 Numérique
 Tic
  jeunes
  sourds-muets
  IAI-Cameroun
  formation






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015