43 millions Fcfa alloués à 30 jeunes de l’Adamaoua (nord-Cameroun) ayant opté pour l’entrepreneuriat agricole

En plus d’être le château d’eau du Cameroun, la région de l’Adamaoua, selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), Gabriel Mbairobé, est désormais le grenier de l’agriculture du pays.

C’est ainsi que des jeunes ayant décidé de faire de l’entrepreneuriat agricole leur préoccupation ont, à l’occasion, été primé avec plus de 43 millions Fcfa distribués à 30 de cette catégorie d’agriculteurs dans la région de l’Adamaoua (nord-Cameroun).

C’était à l’occasion du rituel de lancement solennel de la campagne agricole 2019 pour le compte des régions du Grand-nord par le MINADER, le 04 mai 2019 à Ngaoundéré (région de l’Adamaoua).

Pour les efforts consentis au quotidien pour soutenir et accompagner la production agricole dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord et de l’Adamaoua, les acteurs du monde rural ont, à travers le membre du gouvernement, reçu les encouragements de l’État.

En termes de bilan, selon le MINADER, «la campagne écoulée s’est déroulée de façon relativement satisfaisante dans les zones septentrionales», en dépit de l’incidence des maladies et des pertes diverses...

Pour mémoire, Gabriel Mbairobé est à la tête du MINADER depuis le réaménagement gouvernemental du 04 janvier 2019. Et quatre mois après, la communauté scientifique  camerounaise s’accorde à reconnaître que depuis son nomination, il marche main dans la main avec l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD), le bras séculier de l’État en matière de recherche agricole.

La preuve, en prélude au lancement officiel de la campagne agricole 2019 pour les régions septentrionales du Cameroun, M. Mbairobé a visité la pépinière d’anacardes (pour la noix de cajou) et d’Acacia senegal (pour la gomme arabique) du Centre IRAD Wakwa (Ngaoundéré), le 03 mai 2019. Des plants qui seront distribués gratuitement aux populations de cette partie du pays.

L’objectif du gouvernement étant de promouvoir ces cultures pérennes capables d’accroître le revenu des agriculteurs du Grand-nord, et partant booster l’économie nationale.


Modéré par : Redaction FINNOV

Autres actualités dans "Information"

L'imagerie par satellite aide le Ghana à lutter contre l'exploitation minière illégale

Publié le 16 juil. 2019 - 14:38

Un article de Gilbert Nakweya pour SciDev Les autorités utilisent des données satellitaires pour éradiquer le fléau de ses forêts et de ses terres agricoles, écrit Gilbert Nakweya.  [ACCRA] Jane Gyampo, résidente du village de Sejima (...)

L’Union Européenne investit dans les énergies renouvelables au Nigéria

Publié le 09 juil. 2019 - 10:23

Afin de développer les solutions énergétiques dites « hors réseau », l’Union Européenne va investir 165 millions de dollars pour financer le Programme Nigérian d’Energie Renouvelable. Ce financement veut aider le Nigeria à créer de (...)

‘’La Charte des collectivités locales pour l’égalité de genres en Afrique s’inscrit dans le Plan d’action stratégique du REFELA décliné en 5 axes innovants pour la femme et la petite fille africaines…’’, a exprimé la vice-présidente du REFELA, Mme Élise H

Publié le 09 juil. 2019 - 10:08

Lors du 1ère conclave du Comité des maires Europe-Afrique à Paris (France), du 02 au 04 juillet 2019 à Paris, axé principalement sur la rédaction d’une Charte des collectivités locales pour l’égalité de genres en Afrique, la Camerouna (...)


  • Publié le 09 mai 2019 - 08:36 GMT
    par Pierre Amougou|Réseau francophone de l'Innovation
    Vue 333 fois
 Entrepreneuriat
 agriculture
  financement
  jeunes
  entrepreneuriat
  Cameroun






Autres actualités


CGU - Contact - Conception & Réalisation : CIRIDD © 2015