1213 jeunes de Garoua (nord-Cameroun) formés aux TIC par l'IAI

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2021-09-13 14:52:23
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 1581

L’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun que dirige Armand Claude Abanda poursuit sa dynamique de vulgarisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Cameroun.

Le 12 août 2021 à Garoua (nord-Cameroun), au cours de la cérémonie présidée par le gouverneur du Nord, Jean Abaté Edi’i, 1213 séminaristes ont reçu leurs attestations de fin de formation. En présence du Représentant-résident de l’IAI-Cameroun/Centre d’excellence technologique Paul Biya, Armand Claude Abanda, du lamido de Garoua et bien d’autres personnalités.

D’après les formateurs de l’IAI, les enseignements dispensés au Centre régional IAI-Garoua étaient axés sur Microsoft Word, Excel, Internet et l’initiative à la citoyenneté et à l’entrepreneuriat.

Une initiative qui rentre dans le cadre du programme citoyen un Million de jeunes, d’enfants et de femmes (MIJEF) à l’horizon 2035 conduite par de main de maître par le Centre d’excellence technologique Paul Biya, sous le très haut parrainage de la première Dame du Cameroun, Chantal Biya. Un programme qui, selon le Représentant-résident de l’IAI-Cameroun, a déjà permis de former à l’usage de l’ordinateur plus de 360 000 personnes sur l’ensemble du territoire national.

Au cours de son intervention, le gouverneur du Nord reconnaît que : «l’initiative du maire de Garoua va dans le sens de mettre à la disposition des jeunes des outils technologiques. Parce qu’on ne peut rien faire aujourd’hui sans la digitalisation. A cet effet, nous avons apprécié l’initiative appuyée par l’IAI-Cameroun. Et je profite de l’occasion pour lancer un appel à tous les autres responsables des exécutifs communaux de suivre ce pas».

Armand Claude Abanda va exprimer son entière satisfaction : «Je rentre à Yaoundé très satisfait de l’engouement que j’ai vu et surtout cette volonté exceptionnelle des autorités administratives et municipales qui se tiennent par la main pour assurer l’arrimage à la modernité les populations de la ville de Garoua».

Et la porte-parole de la promotion parrainée par le maire de la ville de Garoua Ousmaïla Mohamadou, Zouweiratou Faiza, de remercier la marraine du programme MIJEF 2035, Mme Chantal Biya, qui «par sa sollicitude, la femme camerounaise, en général, a pu se mettre au pas de la modernité et sortir, pour ainsi dire, de l’analphabétisme du 3ème millénaire».

Approchée, la récipiendaire Fadimatou Haoua magnifie : «Je suis très contente de recevoir mon attestation ce jour. Car, cette formation m’a permis de savoir comment créer un dossier, comment calculer les notes et sortir un bulletin à partir d’Excel... Je remercie l’IAI-Cameroun».  

 TIC
 MIJEF 2035
 TIC
 formation
 jeunes
 femmes
 IAI-Cameroun
 Garoua

Modérateur

  • Dernière modération le 17/09/2021 - 16:00

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     TIC
     MIJEF 2035
     TIC
     formation
     jeunes
     femmes
     IAI-Cameroun
     Garoua