1000 bourses de formation aux TIC offertes à la jeune fille sahélienne par l’IAI-Cameroun

  • par Pierre Amougou
  • /
  • 2023-11-28 12:23:44
  • /
  • Réseau francophone de l'Innovation
  • /
  • 390
1000 bourses de formation aux TIC offertes à la jeune fille sahélienne par l’IAI-Cameroun

Dans sa ferme détermination de faire prendre le train de la société digitale à tous les Camerounais, sans discrimination aucune, l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun gratifie la jeune fille sahélienne (du grand-nord du Cameroun) de 1000 bourses de formation aux technologies de l’information et la communication (TIC). Dans le cadre du programme social un Million de jeunes, d’enfants et de femmes (MIJEF) pour l’émergence à l’horizon 2035, ayant pour marraine nationale la première Dame, Chantal Biya.

Savoir lire et écrire le français ou l’anglais. C’est le seul critère à remplir par la population cible pour bénéficier de cette manne du numérique de l’IAI-Cameroun/Centre d’excellence technologique Paul Biya que dirige Armand Claude Abanda.

Les enseignements inculqués, selon les responsables du Centre d’excellence technologique Paul Biya, portent sur des modules tels que : Microsoft Word, Excel, Internet, initiation à la citoyenneté, initiation à l’entrepreneuriat, bonne utilisation des réseaux sociaux et modules d’autonomisation par métiers.

Des unités de formation qui, selon Armand Claude Abanda, ont pour objectif «d’aider la jeune fille musulmane à s’autonomiser par les TIC et à apporter sa modeste contribution au développement du pays».

Les 100 premières attestations de ces 1000 bourses de formation ont solennellement été distribuées aux heureuses élues, le 25 novembre 2023, par le Représentant-résident de l’IAI-Cameroun. Au cours de la clôture des activités du Festival Sahel Week (FESAWEEK) à Yaoundé (capitale du Cameroun) qui a pour promoteur Hadidja Cherif. En présence des comités sahéliens provenant de part et d’autre du pays, des forces vives et des populations du département du Mfoundi (centre-Cameroun).

Un festival qui a pour objectif de promouvoir le vivre-ensemble et valoriser la culture soudano-sahélienne au Cameroun. Dans le sillage du multiculturalisme prôné par les pouvoirs publics.

 Entrepreneuriat
 Vulgarisation des TIC
 Formation de la fille sahélienne de Cameroun
 Promotion du multiculturalisme

Modérateur

  • Dernière modération le 01/12/2023 - 10:48

    Auteur de la page

  • Pierre Amougou

    Chef Desk Étranger et Environnement au bihedo La Météo à Yaoundé (Cameroun)

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Entrepreneuriat
     Vulgarisation des TIC
     Formation de la fille sahélienne de Cameroun
     Promotion du multiculturalisme